2017/07/13

Economie Circulaire : Un atout pour relever le défi de l’aménagement durable des territoires | Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie ADEME (@ademe)



Info: ADEME

Livre blanc (pdf)





SOMMAIRE

Avant-propos


PRÉAMBULE

Contexte du livre blanc

Pour qui, pourquoi ?


COMPRENDRE | L’aménagement du territoire support de déploiement de l’économie circulaire

A. économie circulaire et aménagement : des enjeux convergents et des ambitions communes

B. Intégrer les interactions à l’échelle stratégique

C. Intégrer les interactions à l’échelle opérationnelle


S’INTERROGER | L’alliance de l’économie circulaire et de l’urbanisme : de la planification à la fin de vie du projet

A. Transversalité et dynamiques collectives : quels pré-requis pour définir son projet

B. S’interroger sur le cycle de vie du projet d’aménagement


AGIR | L’économie circulaire, vecteur de nouvelles pratiques transversales en urbanisme

A. La prise en compte des usages : anticiper les nouvelles façons de concevoir et d’utiliser pour maximiser l’efficacité d’un aménagement

B. La gestion des flux : un enjeu pour la préservation des ressources aussi bien local que global

C. Les nouveaux modèles économiques : une opportunité pour l’aménagement et le développement territorial


AGIR | Focus thématiques

A. Focus Alimentation

B. Focus Construction

C. Focus Ressource foncière et sol

D. Focus Énergie


EXPÉRIMENTER | L’apport de l’économie circulaire dans les projets d’aménagement

A. Point de départ

B. L’apport de l’économie circulaire dans les projets des lauréats : comment l’accompagnement les a amenés à approfondir les sujets


CONCLUSION GÉNÉRALE


RESSOURCES BIBLIOGRAPHIQUES


ACRONYMES



«Le contexte mondial d’augmentation de la population et de diminution des ressources et matières premières impose de réfléchir au passage d’une économie linéaire vers une économie circulaire. Les zones urbaines, cœur des diverses activités économiques et où vivent aujourd’hui plus de la moitié de la population mondiale, sont les principales consommatrices de ressources et à l’origine d’importantes pressions sur leur environnement. Aujourd’hui, 54% de la population mondiale vit dans les zones urbaines, une proportion qui devrait passer à 66% en 2050. Le défi de la circularité est alors avant tout urbain.

»L’économie circulaire est source de nouveaux modèles de production et de consommation telles que l’économie de la fonctionnalité, l’économie collaborative ou encore l’économie sociale et solidaire. Ces nouvelles économies amènent à repenser l’offre des services urbains afin qu‘elle soit adaptée aux nouveaux usages et modes de vies. L’aménagement des territoires doit y contribuer en limitant les approches en silo et en agissant de manière intégrée pour que toutes les ressources du territoire soient mobilisées dans un seul et même objectif : faire de nos territoires et de nos villes des espaces sobres et résolument circulaires.

»A travers une exploration et une expérimentation avec des territoires qui a duré une année, l’ADEME propose une mise en lumière des clés pour comprendre, s’interroger, agir et expérimenter le sujet. L’intégralité des enseignements et la documentation de l’expérimentation ont été compilés dans le livre blanc “Economie Circulaire : Un atout pour relever le défi de l’aménagement durable des territoires”. Ce livre blanc vise à poser les bases de la réflexion et à diffuser auprès des porteurs de projets, des collectivités et des acteurs socio-économiques une nouvelle approche de l’aménagement et la planification urbaine.

»“L’expérimentation qui a alimenté cet ouvrage fait le pari d’apporter une nouvelle façon d’appréhender l’aménagement des territoires en explorant la traduction des notions d’économie circulaire à l’urbanisme.” – Marie-Christine Prémartin, Directrice Exécutive des Programmes de l’ADEME.

»L’ADEME souhaite renouveler l’expérience en lançant une 2e saison de l’Appel à Manifestation d’Intérêt “Economie circulaire et urbanisme”, capitalisant sur les résultats de la saison précédente et explorant de nouvelles pistes de réflexion, avec de nouveaux territoires et porteurs de projet.»





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire