2017/03/14

«Promotion de l’enseignement des sciences et des mathématiques à Senegal : Kaffrine étrenne son premier Bloc scientifique et technologique (BST)»




Le Quotidien @QuotidienSN



«Le département de Kaffrine dispose désormais d’un Bloc scientifique et technologique (Bst). Le ministre de l’Education nationale, en tournée dans le département, a procédé jeudi à son inauguration avec toute la communauté éducative du département. Ce joyau d’un coup total de plus de 384 millions de francs Cfa entre dans le cadre du Programme d’amélioration de la qualité et de l’équité dans l’éducation de base (Paqueeb). L’infrastructure est dotée d’un équipement de pointe d’une valeur de 156 millions de francs Cfa. Elle est composée d’un bloc pédagogique, administratif, d’une salle informatique ainsi que des salles d’enseignement des sciences physiques, des sciences de la vie et de la terre et des sciences de l’économie familiale et sociale, selon les explications de Daouda Ndiaye, directeur de la Construction scolaire au ministère de l’Education nationale.

»Le Bst entre aussi dans le cadre de la promotion de l’enseignement des sciences, de la technologie, des mathématiques et du numérique, une des recommandations fortes issues des Assises de l’éducation et de la formation. Le maire de la ville, Abdoulaye Wilane, présent à la cérémonie d’inauguration, estime que ce joyau est un “nouveau souffle” pour l’apprentissage des sciences et de la technologie “quand on sait que notre pays peine à atteindre les objectifs qu’il s’est fixé en matière d’enseignement des sciences”. L’édile de la ville rappelle que l’objectif en 2017, c’était d’avoir un taux de 55% d’élèves en fin de cycle moyen orientés dans les séries scientifiques, mais de l’avis de M. Wilane “en 2014, le taux était seulement de 29,8%”. Les élèves, venus nombreux assister à la cérémonie, ont salué cet établissement.

L’objectif en 2017 c’était d’avoir un taux de 55% d’élèves en fin de cycle moyen orientés dans les séries scientifiques, mais en 2014, le taux était seulement de 29,8%.

»Khady Niang, élève en classe de 4ème, soutient que le Bst est une “opportunité” qui se présente à eux pour prétendre être des médecins ou ingénieurs. La porte­parole a cependant demandé au ministre l’affectation d’un professeur de technologie et d’un formateur en informatique pour renforcer la capacité des professeurs dans ce domaine.

»Le ministre de l’Education nationale compte sur les outils pour renforcer l’enseignement des sciences, des mathématiques. 20 Bst sont en cours de construction dans toutes les régions du Sénégal. Les 10 sont déjà réceptionnés. Les 8 blocs qui existaient depuis les années 80 sont en cours de réhabilitation. Le tout pour un coût total de 9,3 milliards de francs Cfa, selon Serigne Mbaye Thiam.


»748 millions pour le Crfpe

»Auparavant, le ministre a visité le Centre régional de formation du personnel enseignant (Crfpe). Un autre bijou construit pour 748 millions de francs Cfa et un équipement évalué à 186 millions de francs Cfa. Le Crfpe entre également dans le cadre du Paqueeb. En dehors de Kaffrine, trois autres régions vont en bénéficier, les travaux sont d’ailleurs cours. Il s’agit de Kaolack, Diourbel et Louga, d’après Mouhamed Moustapha Diagne, directeur de la Formation et de la communication.

»Serigne Mbaye Thiam a profité de sa présence dans la région de Kaffrine pour s’enquérir de la situation du lycée de Mbirkilane, de l’école franco­arabe et du lycée de Kaffrine Babacar Cobar Ndao. Partout, les élèves ont émis des doléances dont la construction et l’équipement de salles informatiques. Pour le lycée de Kaffrine dont une partie des classes est sous abris provisoires, il a promis d’ici mai­juin le début des travaux de huit salles de classe. “C’est un financement acquis et il est inscrit dans le budget 2017. Ce sera un bloc pédagogique un R+1.

»L’appel d’offres est en cours”, révèle M. Thiam sous les applaudissements des élèves qui s’impatientent de se débarrasser des abris provisoires qu’ils jugent inadéquats.»





Innovation et discourses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire