2017/01/20

«MyAfricanStartup.com va publier son palmarès des 100 start-up africaines innovantes»




Venice Affre. Le MOCI @Le_MOCI



«La plateforme en ligne consacrée aux start-up en Afrique MyAfricanStartUp.com [@myafricansu] a annoncé le 12 janvier la sortie prochaine de son palmarès des “100 start-up africaines innovantes dans lesquelles investir en 2017”, à l’occasion d'une conférence organisée dans le cadre du Forum de la jeunesse et de l’entrepreneuriat de Bamako, en prélude du Sommet Afrique-France de Bamako qui s'est tenu les 13 et 14 janvier au Mali.

“Fondée par le jeune entrepreneur camerounais Christian Kamayou , MyAfricanStartUp.com est la première plateforme créée pour promouvoir les start-up africaines les plus prometteuse. Cet outil a pour ambition de donner de la visibilité aux jeunes entrepreneurs africains, et à les aider à trouver des financements pour se développer.

»Ce palmarès annuel des 100 start-up africaines dans lesquelles investir vise à accroître la visibilité des start-up innovantes auprès des investisseurs africains et internationaux.

Pour établir un tel palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d'évaluation et de sélection : HEC Paris, Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Emerging Capital Partners (ECP), LelapaFund, Air France et CFAO.

»“Les investisseurs ont de grandes difficultés à trouver les bonnes start-up africaines dans lesquelles investir (...) Avec ce palmarès, nous fournissons un outil pratique aux investisseurs qui décrypte le marché et déniche les pépites”, explique Christian Kamayou, fondateur de MyAfricanStartup.com, cité dans un communiqué.

»Le Top 100 permettra également de repérer “les entrepreneurs qui seront les acteurs clés de l’innovation et du secteur privé africain dans les prochaines années”.

»Au total, les projets de 780 start-up de 22 pays du continent –dont Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Rwanda, Tanzanie pour citer les plus dynamiques dans ce domaine– inscrites sur la plateforme ont été étudiés pendant une période de sélection qui a duré 8 mois et a permis de ne retenir, sur la base d’un certain nombre de critères, que les jeunes pousses les plus innovantes.

»Pour établir un tel palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d'évaluation et de sélection : HEC Paris, Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Emerging Capital Partners (ECP), LelapaFund, Air France et CFAO.

»Mais patience, il faut attendre le 6 février pour découvrir le palmarès dans son intégralité sur la plateforme MyAfricanStartUp.com :

»http://www.myafricanstartup.com/fr/»





Innovation et ressources

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire