2017/01/26

«Il est grand temps de s’engager dans
l’innovation !»




Le Matin @lematinpointma, Souad Badri @SousouBadri



«On ne le dira jamais assez, le changement est partout. L’entreprise y est fortement exposée et doit s'adapter, car il en va de sa capacité à maintenir sa performance. La première responsabilité incombe aux managers qui sont appelés à agir et à se réinventer. L'innovation s'impose donc et doit commencer très tôt... à l'école.

»L'environnement dans lequel fonctionnent les entreprises n’est plus ce qu'il était. La mondialisation, la révolution technologique, l’évolution des comportements des consommateurs, la suprématie de l’intérêt social, la digitalisation, la génération Z, l’entrepreneuriat...

»Un grand nombre de critères qui constituent l’environnement de l’entreprise et qui connaissent un grand changement. Ces changements impactent directement les pratiques et les conditions de travail au sein des structures et des organisations et imposent d’innover au niveau des styles de management. Le management devient une discipline qu’il faut réinventer.

»Généralement, quand on parle d’innovation ou de Recherches et Développement (R&D), on pense souvent aux théories et aux stratégies, rarement au management. Pourtant cette discipline, basée elle aussi sur des théories classiques, doit évoluer, car elle est plus en relation avec la pratique, c’est bien le management qui détermine et qui gère la manière dont on anime les Hommes.

»Aujourd’hui, le management reste, à un certain degré, le parent pauvre de l’innovation. Selon un dernier sondage Ipsos, l'innovation est confiée à 72% aux fonctions R&D, Qualité et Marketing, Technologies... le management n’est quasiment pas représenté et très rares sont les décideurs qui font prévaloir l’innovation managériale. Certes, le monde du management évolue, mais cette évolution reste très limitée et pas bien cadrée.

Le management devient une discipline qu’il faut réinventer.

»Car, il ne suffit pas de greffer de nouveaux éléments à une théorie managériale pour que cela fonctionne. Ce sont juste les outils et les styles de management qui changent, mais les paradigmes managériaux persistent. On parle volontiers maintenant de management collaboratif dans lequel les niveaux de la hiérarchie dans une structure se réduisent, mais l’on constate souvent que le processus de prise de décision reste inchangé dans le sens où la sentence finale revient au chef, et inversement, les ordres et les directives viennent de haut vers les collaborateurs.

»Ce sont donc des modèles classiques de management basés sur des théories bien ancrées, et c’est à ce niveau que le concept de la recherche et de l’innovation doit opérer pour qu’on puisse vraiment voir évoluer de véritables styles de management qu’on dit libéré, participatif, agile, collaboratif....

»La question maintenant est de savoir si au niveau de la formation académique, ces changements sont perçus et intégrés aux programmes éducatifs notamment pour les futurs managers. Un tour d’horizon des programmes offerts par les écoles de management nous indique que ce n’est pas la tendance globale. On retrouve toujours les bonnes vieilles théories du management. Interrogé à ce sujet, un enseignant dans une école de la place confirme que, certes, les programmes n’ont pas trop évolué, mais l’enseignant doit innover et tenter d’inculquer aux jeunes managers les principes d’un management évolutif et agile, "et rien de plus efficace que de confronter le futur manager au monde réel de l’entreprise", explique-t-il.

»Ainsi, les grandes écoles de management tentent de diversifier et de multiplier les stages en entreprises pour développer les compétences des lauréats et les outiller pour affronter la réalité. Il est certain que ces initiatives sont louables, mais le plus urgent est d’engager une réflexion générale, au niveau des dirigeants des entreprises et des professionnels du management, pour initier une véritable culture d’innovation managériale. Il est grand temps que les maîtres du management mènent la réforme.»





Innovation et inventions

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire