2017/01/31

«Le laboratoire Janssen et l’Unité Mixte de Recherche COBRA de l'université de Rouen : 10 ans de partenariat scientifique»




Université de Rouen @univrouen



«L’Unité Mixte de Recherche COBRA de Rouen et le laboratoire Janssen ont organisé une journée scientifique au Centre de Recherche pharmaceutique Janssen de Val-de-Reuil, en présence d’Hervé Morin, Président de la Région Normandie.

»L’événement était l’occasion de célébrer dix ans de partenariat, via le laboratoire commun, dont l’objectif est de fédérer les compétences en chimie organique et analytique pour la découverte de médicaments. Cette collaboration a conduit à la publication dans des journaux scientifiques de renommée internationale, au dépôt d’un brevet d’application, ainsi qu’à l’avancée des programmes de recherche Janssen.


»Janssen – COBRA : un partenariat gagnant-gagnant en oncologie et en infectiologie

»Unité mixte de recherche associant l’Université de Rouen Normandie, le CNRS et l’INSA de Rouen Normandie, et dirigé par Xavier Pannecoucke, le COBRA met à la disposition de Janssen son expertise dans la synthèse et l’analyse de molécules organiques depuis dix ans. À travers cette collaboration, les deux partenaires mettent en commun leurs compétences en chimie organique et analytique pour la découverte de médicaments. Les enjeux sont à la fois économiques et scientifiques : soutien à l’innovation pharmaceutique, renforcement de la recherche, développement de projets interdisciplinaires ambitieux, avec l’émergence de nouvelles thématiques de travail.

Dix ans de partenariat, via le laboratoire commun, dont l’objectif est de fédérer les compétences en chimie organique et analytique pour la découverte de médicaments.

»Depuis plus de vingt ans, le laboratoire COBRA et la société Janssen développent ainsi de nombreuses collaborations de recherche qui ont permis de lever certains verrous technologiques importants et se sont concrétisées par le dépôt de plusieurs brevets et publications, mais c’est en 2007 que débute officiellement l’aventure du laboratoire commun avec un soutien fort de la région via des financements FEDER et régionaux (post-doctorants, thèse et fonctionnement). Cela se traduit notamment par la production de publications communes dans des revues scientifiques (7 depuis 2011), le soutien à la conduite de travaux post-doctoraux (6 depuis 2014, 6 en cours en 2016), d’actions de formation (notamment en stéréochimie), de mise à disposition de matériel de pointe (chimie micro-fluidique) et de prestations de service hautement spécialisées (RMN - résonnance magnétique nucléaire).

»Deux domaines thérapeutiques sont prioritaires: l'oncologie (hématologie, cancers de la prostate et du poumon), avec une expertise reconnue dans le domaine des kinases, et les maladies infectieuses (virus de la dengue, virus respiratoires).

»L’activité de recherche partenariale du COBRA avec les industriels s’est considérablement renforcée ces dernières années grâce au montage en 2012 d’un « Centre d’Innovation et d’Ingénierie en Chimie Organique et Analyse » et d’un Tremplin Carnot « Innovation Chimie Carnot : I2C » labellisé en juillet 2016 par le Ministère. Ce Tremplin Carnot I2C rassemble l’ensemble des laboratoires académiques rouennais, havrais et caennais en chimie pour développer et professionnaliser l’activité de recherche partenariale avec les industriels de la chimie sur le territoire normand.»





Innovation et discourses

2017/01/30

Newsletter L&I, n.º 133 (2017-01-30)





n.º 133 (2017-01-30)

TAG: # onde está a inovação? # dónde está la innovación? # où est l’innovation ? # where is the innovation?
L&I Media
L&I Scholar
L&I Blog



Index


TAG: # onde está a inovação? # dónde está la innovación? # où est l’innovation ? # where is the innovation?


Liderar Inovando BR
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

«Diretor do Cemaden reforça importância do intercâmbio internacional em encontro com pesquisadores peruanos» [link]

«Regulação econômica. Carta ao Leitor» [link]

«Livro reúne histórias de inovação na agricultura brasileira» [link]

«Organizações firmam pacto pela restauração florestal na Amazônia Brasileira». Aliança pela Restauração na Amazônia [@CIBrasil] [link]



Liderar Inovando PT
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

«Mercadona vai abrir o seu primeiro Centro de Coinovação em Portugal» [link]

«Alto Minho ganha “Escola do Futuro”» [link]

«LabX, um Laboratório de Experimentação da Administração Pública» [link]

«Bial e AICEP assinam contrato de investimento até 2018» [link]a>



Liderar Innovando ES
Discursos e innovación | Ideas e innovación | Inventos e innovación | Recursos e innovación

«El Gobierno del Estado de Sonora presenta el proyecto Ecosistema de Innovación» [link]

Víctor de Ávila, @Sacyr_noticias: «No solo innova la gente de I+D» [link]

«Con gran concurrencia vivimos una nueva edición del Digital Summit» [link]

«Solo el 20% de las innovaciones alimentarias sobreviven más de un año, por falta de presupuesto para marketing y publicidad, principalmente». Reportaje de Gema Boiza [link]



Mener avec Innovation FR
Discourses et innovation | Idées et innovation | Inventions et innovation | Ressources et innovation

«Les métiers de demain» [link]

«Le CNRS partenaire des Journées nationales de l'innovation en santé» [link]

«Il est grand temps de s’engager dans l’innovation !» [link]

«Bienvenue à Midinnov, les rencontres pour innover en Occitanie !» [link]



Leadership & Innovation EN
Discourses and innovation | Ideas and innovation | Inventions and innovation | Resources and innovation

«New Name Reflects Henry Ford Museum’s Commitment to Inspire Tomorrow’s Leaders Today» [link]

«Online traffic data tool shows public benefit of internet of things» [link]

Vittorio Loreto, Vito D. P. Servedio, Steven H. Strogatz and Francesca Tria: «Dynamics on expanding spaces: modeling the emergence of novelties» [link]

«World Food Programme And Singularity University Launch Global Impact Challenge. Moonshot Solutions Sought To End Hunger» [link]




Liderar Inovando BR Liderar Inovando PT Liderar Innovando ES
Mener avec Innovation FR Leadership & Innovation EN


L&I Media


«Os jovens brasileiros premiados nos EUA por soluções para problemas sociais», João Fellet, @BBC [link]

«Empresas que moldarão o futuro possivelmente ainda não estão criadas», João Vasconcelos via @noticiaaominuto [link]

«Así funciona la mente de los CEO más innovadores del mundo», @elpaisuy [link]

«Christian Monjou: “Les Entreprises Qui Ne Profitent Pas Des Femmes Se Mettent En Danger”», @FemmesEco, @forbes [link]

«Innovation & Impact Summit 2017: programme details announced», @elliebothwell, @timeshighered [link]



L&I Scholar


«Em 2017, você irá liderar ou educar?», Eduardo Shinyashiki, @JorEconomia [link]

«Cambão na era dos robots», José Corrêa Guedes, @observadorpt [link]

«Innovación y creatividad en el liderazgo empresarial», @CegosUniversity [link]

«Enquête: Enphase / AP Systems : le leader et l’outsider du marché mondial des micro-onduleurs», @AndreJoffre2, @actupv [link]

«Assessing public leadership styles for innovation: a comparison of Copenhagen, Rotterdam and Barcelona», Ricard, Klijn, Lewis & Ysa, @tandfnewsroom [link]



L&I Blog


«IT Leaders 2016: os sinais que este é o fim da TI que você conhecia», Silvia Bassi, @computerworldbr [link]

«Keep Calm and Stay Focused», Pedro Rocha Vieira, @dinheiro_vivo [link]

«Aprendiendo a trabajar de forma diferente», Ignacio Garralda, @la_Mutua [link]

«IoT : La France peut-elle échapper au leadership d’Amazon, Google ou Microsoft?», @rflechaux, @frsilicon [link]

«Alibaba CEO Daniel Zhang’s Top Six Leadership Tips», @FastCompany [link]





Licencia Creative CommonsLicencia Creative Commons
Atribución-NoComercial 4.0 Internacional





La Tribune Bordeaux @LaTribuneBdx lance le nouveau guide des entreprises de Nouvelle Aquitaine, le Book Eco 2017 – @KedgeBS









Philippe Nobile: «L’accélération du temps»









Les styles de leadership commencent à changer. Une nouvelle génération de leaders adopte un style moins autoritaire, plus inclusif et collaboratif









2017/01/27

«Bienvenue à Midinnov, les rencontres pour innover en Occitanie !»




Midinnov



«L’innovation, le transfert de technologies et l’internationalisation sont les clés du développement des entreprises et des territoires. Organisé par Madeeli (Agence du développement économique, de l’export et de l’innovation)avec Transferts (Agence régionale de l’Innovation), Midinnov est devenu en une décennie le rendez-vous incontournable de l’innovation.

»Notre objectif : faciliter l’innovation dans les entreprises et les aider à passer de l’idée au produit.

»Avec plus de 230 exposants, cette 10ème édition offrira une nouvelle fois un espace privilégié aux entreprises porteuses de projet pour rencontrer tous les partenaires de l’innovation et trouver un accompagnement adapté :

»_ Des Prédiag Midinnov

»_ 2000m2 d’exposition et d’animations

»_ un programme d’ateliers "Mer & innovation"

»_ la cérémonie de remise des trophées des Inn’Ovations


Notre objectif : faciliter l’innovation dans les entreprises et les aider à passer de l’idée au produit.

»En amont de la journée du 26 janvier, les entreprises peuvent bénéficier d’un Prédiag Midinnov gratuit et personnalisé.

»Centré sur le projet d’innovation, le Prédiag Midinnov permet au porteur de projet d’optimiser sa journée Midinnov et de prendre rendez-vous à l’avance avec les contacts les plus pertinents pour son projet, au sein du dispositif régional d’appui à l’innovation.

»Financé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l’Union Européenne, Midinnov est organisé par Madeeli et Transferts en partenariat avec les membres du RDTI, le réseau pour innover et le réseau Linnk.»





Innovation et ressources

2017/01/26

«Il est grand temps de s’engager dans
l’innovation !»




Le Matin @lematinpointma, Souad Badri @SousouBadri



«On ne le dira jamais assez, le changement est partout. L’entreprise y est fortement exposée et doit s'adapter, car il en va de sa capacité à maintenir sa performance. La première responsabilité incombe aux managers qui sont appelés à agir et à se réinventer. L'innovation s'impose donc et doit commencer très tôt... à l'école.

»L'environnement dans lequel fonctionnent les entreprises n’est plus ce qu'il était. La mondialisation, la révolution technologique, l’évolution des comportements des consommateurs, la suprématie de l’intérêt social, la digitalisation, la génération Z, l’entrepreneuriat...

»Un grand nombre de critères qui constituent l’environnement de l’entreprise et qui connaissent un grand changement. Ces changements impactent directement les pratiques et les conditions de travail au sein des structures et des organisations et imposent d’innover au niveau des styles de management. Le management devient une discipline qu’il faut réinventer.

»Généralement, quand on parle d’innovation ou de Recherches et Développement (R&D), on pense souvent aux théories et aux stratégies, rarement au management. Pourtant cette discipline, basée elle aussi sur des théories classiques, doit évoluer, car elle est plus en relation avec la pratique, c’est bien le management qui détermine et qui gère la manière dont on anime les Hommes.

»Aujourd’hui, le management reste, à un certain degré, le parent pauvre de l’innovation. Selon un dernier sondage Ipsos, l'innovation est confiée à 72% aux fonctions R&D, Qualité et Marketing, Technologies... le management n’est quasiment pas représenté et très rares sont les décideurs qui font prévaloir l’innovation managériale. Certes, le monde du management évolue, mais cette évolution reste très limitée et pas bien cadrée.

Le management devient une discipline qu’il faut réinventer.

»Car, il ne suffit pas de greffer de nouveaux éléments à une théorie managériale pour que cela fonctionne. Ce sont juste les outils et les styles de management qui changent, mais les paradigmes managériaux persistent. On parle volontiers maintenant de management collaboratif dans lequel les niveaux de la hiérarchie dans une structure se réduisent, mais l’on constate souvent que le processus de prise de décision reste inchangé dans le sens où la sentence finale revient au chef, et inversement, les ordres et les directives viennent de haut vers les collaborateurs.

»Ce sont donc des modèles classiques de management basés sur des théories bien ancrées, et c’est à ce niveau que le concept de la recherche et de l’innovation doit opérer pour qu’on puisse vraiment voir évoluer de véritables styles de management qu’on dit libéré, participatif, agile, collaboratif....

»La question maintenant est de savoir si au niveau de la formation académique, ces changements sont perçus et intégrés aux programmes éducatifs notamment pour les futurs managers. Un tour d’horizon des programmes offerts par les écoles de management nous indique que ce n’est pas la tendance globale. On retrouve toujours les bonnes vieilles théories du management. Interrogé à ce sujet, un enseignant dans une école de la place confirme que, certes, les programmes n’ont pas trop évolué, mais l’enseignant doit innover et tenter d’inculquer aux jeunes managers les principes d’un management évolutif et agile, "et rien de plus efficace que de confronter le futur manager au monde réel de l’entreprise", explique-t-il.

»Ainsi, les grandes écoles de management tentent de diversifier et de multiplier les stages en entreprises pour développer les compétences des lauréats et les outiller pour affronter la réalité. Il est certain que ces initiatives sont louables, mais le plus urgent est d’engager une réflexion générale, au niveau des dirigeants des entreprises et des professionnels du management, pour initier une véritable culture d’innovation managériale. Il est grand temps que les maîtres du management mènent la réforme.»





Innovation et inventions

2017/01/25

«Le CNRS partenaire des Journées nationales de l'innovation en santé»




Le Centre national de la recherche scientifique (CNRS).



«Un bracelet de contrôle des émotions pour les autistes, “un corset virtuel” pour aider les personnes atteintes de scoliose à corriger leur posture, des solutions originales pour détecter les polluants dans l’environnement...

»Ce sont quelques-unes des innovations que le CNRS présentera sur son stand aux Journées nationales de l’innovation en santé, et dans des émissions de CNRS la radio, en direct et en public depuis l’événement.

»Pour la 2e année, le CNRS est partenaire de cette manifestation gratuite, qui se déroule du vendredi 271 au dimanche 29 janvier à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris. Organisée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé et Universcience, elle a pour but de faire découvrir à tous les publics les dernières innovations en matière de santé, que ce soit dans le domaine de la prévention, du diagnostic ou des traitements.

»Patients et associations, chercheurs et organismes publics, soignants et établissements de prise en charge et de vie, start-ups et industriels : tous les acteurs de la santé sont conviés à la Cité des sciences et de l’industrie du 27 au 29 janvier pour présenter et découvrir les dernières innovations, réfléchir à la santé de demain, co-créer des solutions originales…

Tous les acteurs de la santé sont conviés à la Cité des sciences et de l’industrie du 27 au 29 janvier pour présenter et découvrir les dernières innovations, réfléchir à la santé de demain, co-créer des solutions originales…

»Pour l’occasion, CNRS la radio délocalise son studio les 28 et 29 janvier pour une programmation spéciale et en public, en partenariat avec l’Alliance pour les sciences de la vie et de la santé. L’occasion de découvrir, à travers des débats et des entretiens exclusifs avec de grands noms de la recherche, des solutions originales pour détecter les polluants dans l’environnement, les dernières recherches concernant l’homme réparé ou encore comment l’innovation transforme les métiers de la santé... Ces émissions seront diffusées en direct puis en podcast sur laradio.cnrs.fr.

»Sur le stand du CNRS, le public pourra découvrir en démonstration les dernières innovations issues de nos laboratoires. La journée du samedi 28 janvier sera consacrée au thème de l’autonomie – avec par exemple un bracelet de contrôle des émotions pour les autistes ou une interface permettant de reconstituer la parole sur la base des mouvements articulatoires. Le dimanche 29 janvier sera placé sous le signe de la santé numérique : “corset virtuel” pour aider les personnes atteintes de scoliose à corriger leur posture, main bionique commandée par le cerveau, lunettes à réalité augmentée pour compenser la DMLA…

»De nombreuses activités (stands, démonstrations, speed-dating, ateliers, table-rondes) seront proposées dans chacun des 6 villages thématiques (métiers de la santé, nutrition et environnement, vieillesse et autonomie, santé numérique, “l’homme réparé”, diagnostics et traitements du futur). Le public pourra aussi voter aux trophées de la santé mobile pour élire son application ou son objet connecté préféré.»





Innovation et idées

2017/01/24

«Les métiers de demain»




Direction Générale des Entreprises (DGE) @DGEntreprises, Ministère de l'Économie et des Finances, France. «Source : L’Usine Nouvelle n°3451 Semaine du 14 au 20 janvier 2016»



«L'industrie du Futur est un concept générique qui s'inscrit dans une prise de conscience générale de l'importance de l'industrie manufacturière dans la richesse nationale. Cette réflexion est destinée à conserver et développer en France et donc en Europe, une activé inudstrielle forte, innovante, exportatrice, génératrice de richesse et créatrice d'emplois.

»L'Industrie du Futur est une réponse à plusieurs transitions simltanées : énergétique, écologique, numérique, organisationnelle et sociétale. Chacune de ces transitons fait appel à de nombreuses nouvelles technologies ou mode d'organisation arrivant à maturité en cours de développement ou à concevoir.

»L'iondustrie doit se réconcilier avec la société et s'insérer harmonieusement dans son écosystème. Elle doit réduire ses nuisances pour permettre son implantation au plus près du coeur des villes et ainsi limiter les nécessités de trasnsports des collaborateurs.

»De nouvelle compétences professionnelles seront nécessaires. De nouveaux métiers émergent et continueront d'émerger (exemples : technicien robotique, ingénieur virtualisation, responsable Gestion Prévisionnelle des Compétences (GPEC) et talents (gestion prévisionnelle des emplois et des compétences...).

»Dans un système de production fondé sur des technologies avancées, les ressources humaines doivent former en permanence pour que les compétences puissent s'adapter rapidement aux évolutions techniques. L'homme aura besoin de s'adapter, de travailler sur lui-même, pour être efficace dans ce nouveau contexte. Il est donc essentiel de bien identifier les ressources à mobiliser dans l'organisation du travail et la formation pour développer des compétences. De même, la capitalisation des compétences, la mise en place de processus collaboratifs, intuitifs et performants, l'e-apprentissage intuitif, l'auto-formation sont indispensables pour disposer des ressources humaines nécessaires.

»Il est indispensable d'améliorer l'image de l'entreprise en donnant une vision attractive pour les jeunes générations de l'Industrie du Futur. Le devenir des systèmes industriels et des systèmes de production, qui n'a été abordé, dans les années précédentes, que par le décompte des emplois supprimés et des fermetures d'usines, redevient un enjeu de développement des sociétés françaises et européenne. Une des ambitions politiques majeures du plan "Usine du Futur" est de conserver et développer une activité industrielle forte, innovante, exportatrice , créatrice de richesse et génératrice d'emplois.


»L'Usine du futur est construite autour de l'homme et de ses savoir-faire

»Elle privilégie le bien-être des salariés, l'évolution des compétences et leur collaboration au projet de l'entreprise. Elle doit attirer les talents et capitaliser les expertises dont elle a besoin pour son développement et faire fructifier son "Capital Humain". Son organisation permet de cultiver l'efficacité et la créativité de ses salariés, qui sont d'ailleurs incités à développer en continu leurs talents et capacités. L'allégement de certaines tâches offre l'opportunité pour les salariés de mieux utiliser leurs intelligences individuelles et collectivesà traiter des informations de nature stratégique.

»Les machines du futur devront de plus en plus interagir et coopérer avec l'opérateur.

»Les robots seront collaboratifs voir venir en démultiplicateur de la force humaine comme c'est le cas avec la cobotique et les exosquelettes.


Il est indispensable d'améliorer l'image de l'entreprise en donnant une vision attractive pour les jeunes générations de l'Industrie du Futur.

»Les secteurs qui recrutent

»Les besoins en compétences numériques boostent les recrutements dans tous les secteurs. La concurrence entre grands groupes et entreprises du numérique est plus féroce que jamais. Sous l’effet de la numérisation des secteurs qui ne recrutaient presque plus depuis plusieurs années se réveillent et affichent soudainement un appétit pour du sang neuf.

»C’est le cas de l’automobile. Pas celui des deux grands constructeurs français qui après avoir beaucoup restructuré, embauchent peu sinon des intérimaires. En revanche chez les équipementiers, beaucoup de métiers sont portés par l’innovation. Des recrutements sont nécessaires dans le domaine des objets connectés, de l’informatique embarqué, de l’amélioration du confort.


»Des métiers bousculés par la transformation digitale

»Moins attendue, la cosmétique recrute aussi des profils numériques. L’Oréal recherche des développeurs pour de petits outils qui permettent de flasher la peau d’une cliente afin de l’analyser ou de visionner son visage maquillé. Le groupe recrute des électroniciens et des informaticiens. Le secteur médical est quant à lui porté par le développement des biotechs, qui recherchent des profils très techniques.

»Même la SNCF qui annonce 5400 recrutements en 2016 voit ses métiers bousculés par la transformation digitale. Cadres et ingénieurs de l’industrie, expérimentés ou jeunes diplômés (en génie civil, en mécanique et en électronique, des électriciens et des chaudronniers) n’ont pas trop de souci à se faire. L’économie affiche un déficit d’ingénieurs.

»Certains secteurs sont plus porteurs : l’aéronautique, les bureaux d’études, l’automobile, le luxe et les équipements électriques et électroniques.

»Très clairement, les plus demandées sont les fonctions de R&D études ou liées à l’innovation, un terrain sur lequel l’industrie se bat et qui est très peu délocalisé.


»Une population vieillissante à remplacer

»Une partie des recrutements de l’industrie s’explique par le remplacement des départs à la retraite. De nombreux salariés doivent donc être remplacés, dans la métallurgie, mais aussi dans l’agroalimentaire. Un secteur qui, selon les statistiques de Pôle Emploi, est le plus gros recruteur de l’industrie, mais propose surtout des emplois saisonniers.


»L’industrie en quête de compétences numériques et techniques

»L’industrie renouvelle ses équipes avant tout pour développer son business. Les entreprises profitent donc du départ à la retraite de nombreux salariés pour les remplacer par des compétences scientifiques et technologiques, notamment numériques, qui leur permettent d’innover et de conquérir des marchés.»





Innovation et discourses

2017/01/23

Newsletter L&I, n.º 132 (2017-01-23)





n.º 132 (2017-01-23)

TAG: # juventude e inovação # juventud e innovación # jeunesse et innovation # youth and innovation
L&I Media
L&I Scholar
L&I Blog



Index


TAG: # juventude e inovação # juventud e innovación # jeunesse et innovation # youth and innovation


Liderar Inovando BR
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

«Crowdsourcing de inovação aberta e seus impactos para a inovação tecnológica do Brasil» [link]

«Universitários apostam em inovação para se destacar no mercado» [link]

«“Podemos investir o que for. Não vai nos bastar. Inovação é colaboração”, diz o chefe de tecnologia da IBM no Brasil, Luis Fernando Liguori» [link]

Notícias da Showtec 2017: «Jovens debatem agronegócio» [link]



Liderar Inovando PT
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

Sónia Sapage: «Inovação social: a nova forma de resolver problemas difíceis» [link]

«Cluster Transfronteiriço de Inovação no Desporto e Saúde (INSPORTHEALTH)» [link]

«Fundação da Juventude e Câmara do Porto lançam programa local de empreendedorismo» [link]

«‘Cidadãos do mundo’ partilham experiências» [link]



Liderar Innovando ES
Discursos e innovación | Ideas e innovación | Inventos e innovación | Recursos e innovación

«Global Game Jam, Hittco Talks Morelia y Technovation Challenge llegan a Michoacán» [link]

Kennedy Kirui: «“Cuantos más problemas tienes, más soluciones encuentras”. El presidente del espacio de innovación keniano iHub, Kennedy Kirui, cree que una de las claves del éxito es la juventud de los creadores africanos» [link]

«Zaragoza Activa acoge el proyecto internacional YUZZ para jóvenes emprendedores» [link]

«La Red de Educadores desarrollará catorce acciones en el primer semestre» [link]



Mener avec Innovation FR
Discourses et innovation | Idées et innovation | Inventions et innovation | Ressources et innovation

«Faire une place à la jeunesse» [link]

«Lancement de la 1ère édition du concoursBloom Masters» [link]

«Qu'est-ce que La France s'engage?» [link]

«MyAfricanStartup.com va publier son palmarès des 100 start-up africaines innovantes» [link]



Leadership & Innovation EN
Discourses and innovation | Ideas and innovation | Inventions and innovation | Resources and innovation

«Boston youth innovation initiative wins international award» [link]

Sahar Nasr (Egyptian Minister, International Cooperation @MOICEgypt): «Egypt’s entrepreneurs. A young population is spurring an explosion of tech-savvy startups» [link]

Mayur Ramgir (@Zonopact & @TryClintra): «How innovative teaching methods can boost learning» [link]

Tim Harford: «“Messy”: Creative Disorder And Creative Innovation» [link]




Liderar Inovando BR Liderar Inovando PT Liderar Innovando ES
Mener avec Innovation FR Leadership & Innovation EN


L&I Media


«Dono do Uber dos caminhões teve ideia rejeitada 200 vezes» #FedericoVega #CargoX [link]

«Costa, Guterres, Jamie Oliver, Matt Damon e Shakira: um encontro improvável?», @mpradoexpresso, @expresso [link]

«BitFury lanzará primer Consejo Global de Negocios Blockchain en Davos 2017», @Vale_de_Vale, @CriptoNoticias [link]

«Des leaders de l'industrie pétrochimique ouvrent une plateforme d'innovation ouverte», @IT_technologies [link]

«Irrational Innovations @irrationalinno sees potential in Nigeria to become global fintech leader», @econodaily [link]



L&I Scholar


«Mercados líderes e inovações», Perfil da Alemanha @de_deutschland [link]

«Inovações voltadas para a segurança da carne», Cargill @Cargill [link]

«Los líderes innovadores que destacan en Centroamérica», Felipe López R., @Forbes_Mexico [link]

«Le gouvernement du Canada fait la promotion de l'innovation au sein du secteur canadien de l'automobile», @CNWNews [link]

«Equipping people to stay ahead of technological change, @TheEconomist [link]



L&I Blog


«Demita os “chefes” e valorize os líderes», Federico Vega (@cargo_x), @admnews [link]

«As tendências e os congressos do jornalismo», @dqandrade, @publico [link]

«Desafíos del nuevo liderazgo», @pablojenkins, @elfinancierocr [link]

«Comment mener la danse de l'innovation?», @matmenet, @bilanmagazine [link]

«As Tech Trends Come and Go, Arc Innovation Leader Argues Bots and AI Are Here to Stay», @thenickajones, via @ktjrichards, @adweek [link]





Licencia Creative CommonsLicencia Creative Commons
Atribución-NoComercial 4.0 Internacional





«IoT : La France peut-elle échapper au leadership d’Amazon, Google ou Microsoft?», @rflechaux, @frsilicon









«Enquête: Enphase / AP Systems : le leader et l’outsider du marché mondial des micro-onduleurs», @AndreJoffre2, @actupv









«Christian Monjou: "Les Entreprises Qui Ne Profitent Pas Des Femmes Se Mettent En Danger"», @FemmesEco, @forbes









2017/01/20

«MyAfricanStartup.com va publier son palmarès des 100 start-up africaines innovantes»




Venice Affre. Le MOCI @Le_MOCI



«La plateforme en ligne consacrée aux start-up en Afrique MyAfricanStartUp.com [@myafricansu] a annoncé le 12 janvier la sortie prochaine de son palmarès des “100 start-up africaines innovantes dans lesquelles investir en 2017”, à l’occasion d'une conférence organisée dans le cadre du Forum de la jeunesse et de l’entrepreneuriat de Bamako, en prélude du Sommet Afrique-France de Bamako qui s'est tenu les 13 et 14 janvier au Mali.

“Fondée par le jeune entrepreneur camerounais Christian Kamayou , MyAfricanStartUp.com est la première plateforme créée pour promouvoir les start-up africaines les plus prometteuse. Cet outil a pour ambition de donner de la visibilité aux jeunes entrepreneurs africains, et à les aider à trouver des financements pour se développer.

»Ce palmarès annuel des 100 start-up africaines dans lesquelles investir vise à accroître la visibilité des start-up innovantes auprès des investisseurs africains et internationaux.

Pour établir un tel palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d'évaluation et de sélection : HEC Paris, Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Emerging Capital Partners (ECP), LelapaFund, Air France et CFAO.

»“Les investisseurs ont de grandes difficultés à trouver les bonnes start-up africaines dans lesquelles investir (...) Avec ce palmarès, nous fournissons un outil pratique aux investisseurs qui décrypte le marché et déniche les pépites”, explique Christian Kamayou, fondateur de MyAfricanStartup.com, cité dans un communiqué.

»Le Top 100 permettra également de repérer “les entrepreneurs qui seront les acteurs clés de l’innovation et du secteur privé africain dans les prochaines années”.

»Au total, les projets de 780 start-up de 22 pays du continent –dont Afrique du Sud, Kenya, Nigeria, Rwanda, Tanzanie pour citer les plus dynamiques dans ce domaine– inscrites sur la plateforme ont été étudiés pendant une période de sélection qui a duré 8 mois et a permis de ne retenir, sur la base d’un certain nombre de critères, que les jeunes pousses les plus innovantes.

»Pour établir un tel palmarès, MyAfricanStartUp.com a été soutenue par la Banque africaine de développement (BAD) ainsi que par des partenaires stratégiques qui ont constitué l’équipe d'évaluation et de sélection : HEC Paris, Orrick, Herrington & Sutcliffe LLP, Emerging Capital Partners (ECP), LelapaFund, Air France et CFAO.

»Mais patience, il faut attendre le 6 février pour découvrir le palmarès dans son intégralité sur la plateforme MyAfricanStartUp.com :

»http://www.myafricanstartup.com/fr/»





Innovation et ressources

2017/01/19

«Qu'est-ce que La France s'engage?»




La France s'engage @LaFrancesengage



«La France s’engage est un label qui récompense les projets les plus innovants au service de la société.

»Education, culture, solidarité, écologie, santé, citoyenneté, tous les défis auxquels nous sommes confrontés appellent des réponses originales. Celles qui ont fait leurs preuves et qui souhaitent se développer sont invitées à déposer leur candidature.

»Lutter contre le réchauffement climatique en rénovant l’habitat des personnes précaires, réinsérer les jeunes en difficulté par la cuisine, développer le lien social avec une conciergerie solidaire, ...

»Partout en France, des associations, des fondations et des entrepreneurs sociaux apportent à notre société des solutions innovantes, solidaires et utiles à tous. Pour les développer, ils ont besoin de moyens, de conseils et de visibilité. C’est ce que La France s’engage veut leur apporter.


le label La France s’engage donne accès à un soutien financier, à des partenaires, à des acteurs publics, à un accompagnement pour recruter, élargir leur réseau et gagner en visibilité.

»UN LABEL POUR OUVRIR DES PORTES

»Initié par le Président de la République François Hollande et porté par le Ministre Patrick Kanner, le label La France s’engage donne accès à un soutien financier, à des partenaires, à des acteurs publics, à un accompagnement pour recruter, élargir leur réseau et gagner en visibilité.

»Depuis 2014, plus de 3600 candidatures ont été reçues, parmi lesquelles 93 lauréats ont bénéficié d’une aide financière de plus de 38 millions d’euros.

»Le label est décerné deux fois par an à 15 lauréats, sélectionnés par les ministères, les parrains, le Président de la République et le vote des internautes.

»Quatre critères de sélection sont fixés lors de l’appel à projets : leur utilité sociale, leur caractère innovant, leur potentiel de duplication ou de changement d’échelle et l’évaluation rigoureuse de leurs résultats.


» UNE COMMUNAUTÉ QUI FAIT BOUGER LA FRANCE

»La France s’engage est aussi et surtout un mouvement, la communauté de tous ceux qui portent un projet social innovant et qui s’engagent à agir et faire bouger la France.»





Innovation et inventions

2017/01/18

«Lancement de la 1ère édition du concours
Bloom Masters»




WMC - Webmanagercenter.com @_WMC_



«La Fondation BIAT [@FondationBIAT] pour la Jeunesse et le MIT Enterprise Forum Pan Arab [@MITEFarab] ont présenté, mardi, la première édition du concours ” Bloom Masters “, qui s’attèle à récompenser des start-up tunisiennes innovantes.

»Les inscriptions au concours se poursuivront jusqu’au 30 mars 2017, via le site web http://bloommasters.tn/, ainsi qu’auprès des agences BIAT.

»Outre les prix, qui seront octroyés aux neufs lauréats (d’un montant global de 400 mille dinars), ” Bloom Masters ” récompensera les lauréats en leur offrant, également, un accompagnement de la part d’experts.

»Le concours se subdivise sur trois catégories. La première est réservée aux porteurs d’idées qui n’ont pas encore concrétisé leurs projets, la deuxième est ouverte aux start-up en développement et la troisième récompensera les start-up ayant un impact social.

Le concours se subdivise sur trois catégories. La première est réservée aux porteurs d’idées qui n’ont pas encore concrétisé leurs projets, la deuxième est ouverte aux start-up en développement et la troisième récompensera les start-up ayant un impact social.

»Pour chacune de ces catégories, les critères de sélection porteront sur la capacité de l’équipe à porter l’idée ou le projet, l’innovation, qu’elle soit technologique ou non, le potentiel du marché, et enfin, l’impact sur l’environnement économique et social.

»Au terme d’un processus de pré-sélections, les finalistes seront connus à la fin du mois de mai. Une première sélection sur dossier se fera à la clôture des inscriptions, et désignera 75 demi-finalistes (soit 25 personnes représentant chaque catégorie). La demi-finale offrira aux candidats sélectionnés l’opportunité de bénéficier d’un accompagnement professionnel et soutenir leurs projets devant des jurys composés d’experts et d’hommes d’affaires renommés. Enfin, à la fin du mois de mai, la finale permettra d’identifier et d’annoncer les neufs lauréats, soit trois pour chaque catégorie.

»Créée en mars 2014, la Fondation BIAT pour la jeunesse est une association à but non lucratif qui vise à accompagner la jeunesse tunisienne afin de réduire les inégalités sociales, de soutenir la création et la diversité culturelle, au travers de trois axes principaux : l’éducation, la culture et la promotion de l’entrepreneuriat.

»Pour ce qui est du MIT Enterprise Forum Pan Arab (MIT EF Pan Arab), il a été lancé en 2005. Il s’agit de l’un des 28 évènements mondiaux du MIT Enterprise Forum Global, grand promoteur de l’entrepreneuriat et de l’innovation dans le monde entier, affilié à la prestigieuse Université Massachusetts Institute of Technology (MIT).»





Innovation et idées

2017/01/17

«Faire une place à la jeunesse»




M.-G. Miossec. La France Agricole @FranceAgricole



«Selon le Conseil économique, social et environnemental (Cese) qui remettait ce mercredi des propositions pour donner une place aux jeunes dans les territoires ruraux, les 16-29 ans sont les oubliés des politiques territoriales.

»Le profil des jeunes ruraux garde quelques traits particuliers face aux urbains. Ces jeunes s’orientent plus vite vers une formation professionnelle : 59 % des jeunes ruraux ont un emploi, soit 10 % de plus qu’en milieu urbain. Les catégories populaires (ouvriers, employés) sont surreprésentées. Le taux de chômage est un peu plus bas (25 % contre 27 %). En revanche, la catégorie des sans-emploi et sans-formation atteint 24 % ! Et les demandeurs d’emploi sont pour les deux tiers des demandeuses d’emploi. Selon une enquête, un tiers des jeunes sans emploi disent n’avoir pu se rendre à un entretien d’embauche faute de moyen de transport. La mobilité reste un vrai souci. Enfin, les jeunes ruraux sont plus engagés dans la vie associative que leurs homologues des villes : 18 % contre 13 %.

»Une compétence obligatoire

»Dans les territoires ruraux, les élus ont soigné leurs politiques pour la petite enfance et l’enfance. Mais la tranche des 16-29 ans, souvent pas très bien vue, est peu présente dans leurs préoccupations. Alors que neuf communes urbaines sur dix en font une priorité, selon une enquête réalisée dans l’Ille-et-Vilaine, seule une sur quatre en font état en milieu rural.

Dans les territoires ruraux, les élus ont soigné leurs politiques pour la petite enfance et l’enfance. Mais la tranche des 16-29 ans, souvent pas très bien vue, est peu présente dans leurs préoccupations. Alors que neuf communes urbaines sur dix en font une priorité.

»Danièle Even, agricultrice dans les Cotés-d’Armor, et présidente de la chambre d’agriculture des Côtes-d’Armor et Bertrand Coly (MRJC) (1) sont les rapporteurs de l’avis du Cese. Selon Danièle Even, il faut que “la compétence jeunesse devienne une compétence obligatoire au sein des communautés de communes et qu’elle soit inscrite dans le code général des collectivités territoriales”. Elle propose que chaque communauté de communes élabore un projet “Jeunesse de territoire”.

»Des campus ruraux

»Le Cese préconise aussi de créer des campus ruraux, espaces affectés à l’innovation et à la conduite des projets de jeunes qui rassembleraient toutes les énergies autour de cette question. Ces campus seraient mis en place dans des structures déjà existantes. Là où il n’y a rien, elles seraient à créer. Enfin, le Cese propose de rédiger un pacte “jeunes ruraux” dans le cadre des comités interministériels aux ruralités, déclinés via les contrats de ruralité. Il s’agit, dans le cadre des contrats existants, de mobiliser autour de cette question de l’ingénierie de projet, de poser la question d’égalité homme-femme, de s’attaquer au problème de la mobilité et de diversifier les formations de proximité.

»Selon Bertrand Coly, qui reprenait une étude de la Haute-Marne, “il y a trois sortes de jeunes en milieu rural : ceux qui s’y sentent piégés, ceux qui le vivent comme un refuge et ceux qui y voient comme le lieu des possibles”. “Aidons les jeunes à faire le choix de rester, voire de revenir. Moins il y a de services, plus les jeunes ont des doutes sur leurs élus. Aujourd’hui, moins il y a de jeunes, moins on en tient compte. Alors qu’ils sont l’avenir.” D’où cette idée phare de compétence obligatoire.

»Le projet d’avis du Cese était discuté mercredi après-midi. Il sera soumis au vote, en présence de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports.


»(1) Mouvement rural de jeunesse chrétienne.»





Innovation et discourses

2017/01/16

Newsletter L&I, n.º 131 (2017-01-16)





n.º 131 (2017-01-16)

TAG: # gerontologia # gerontología # gérontologie # gerontology
L&I Media
L&I Scholar
L&I Blog



Index


TAG: # gerontologia # gerontología # gérontologie # gerontology


Liderar Inovando BR
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

«Dispositivo que facilita a comunicação entre paciente e cuidador vence hackathon» [link]

«Instituto debate projeto que propõe inserir o aposentado no mercado de trabalho» [link]

Renata Valério de Mesquita: «O que você quer ser quando envelhecer?» [link]

«Estatuto do Idoso trouxe avanços, mas ainda apresenta falhas, diz fisioterapeuta» [link]



Liderar Inovando PT
Discursos e inovação | Ideias e inovação | Invenções e inovação | Recursos e inovação

«O envelhecimento e os novos desafios para uma vida com mais qualidade» [link]

«I Seminário “Bons Velhos Tempos” em Mangualde» [link]

«Modelo pioneiro em Portugal foi criado pela Comissão de Protecção ao Idoso, com sede no Porto. Provedores do idoso vão avançar em Guimarães e Amares» [link]

«Projecto leva a ciência a públicos incomuns» [link]



Liderar Innovando ES
Discursos e innovación | Ideas e innovación | Inventos e innovación | Recursos e innovación

«La I Jornada Europea de Arquitectura, Entorno y Envejecimiento analiza las necesidades actuales de la población envejecida» [link]

Laura Peraita: «La “epidemia” de la soledad pesa más en Navidad» [link]

«Claves para entender el envejecimiento en cuanto al diseño de políticas públicas» [link]

«La Atención Centrada en la Persona (ACP) supone un cambio de paradigma en Geriatría y Gerontología» [link]



Mener avec Innovation FR
Discourses et innovation | Idées et innovation | Inventions et innovation | Ressources et innovation

«La chaire en gérontologie de M. Kevin Xu a été installée à l'École de gérontologie Leonard Davis de l'Université de Californie du Sud» [link]

«Autonomie et isolement, un combat de tous les jours» [link]

«Un festival du jeu vidéo à la santé : le Noga» [link]

«Gérond’if : création du Gérontopôle d’Ile-de-France» [link]



Leadership & Innovation EN
Discourses and innovation | Ideas and innovation | Inventions and innovation | Resources and innovation

«USC scientists train the next generation of researchers» [link]

«Laughter-Based Exercise Program For Older Adults Has Health Benefits, Georgia State Researchers Find» [link]

«Designing Communities For An Aging America» [link]

Tim Mullaney: «Hospitality Innovations Cross Over to Senior Living at Cornell» [link]




Liderar Inovando BR Liderar Inovando PT Liderar Innovando ES
Mener avec Innovation FR Leadership & Innovation EN


L&I Media


Vera Ondei @VeraOndei, revista @dinheirorural: «Líderes nascidos para o agronegócio» [link]

Rosália Amorim @dinheiro_vivo: «Crescimento e inovação em 2017», @dinheiro_vivo [link]

Corresponsables @Corresponsables: «Cinco prioridades de liderazgo para 2017, según Klaus Schwab» [link]

Times of Israel, Staff: «“Ici on a moins peur de sortir de l’esprit carriériste pour innover”. Un groupe de jeunes étudiants français en commerce est venu en Israël à la rencontre des starts-ups et des centres de recherches israéliens», @timesofisrael [link]

Fast Company Staff: «The 10 Most Popular Leadership Stories Of 2016», @FastCompany [link]



L&I Scholar


Pedro Luiz Passos, conselheiro da @naturanet: «O Brasil tem base para crescer, falta liderança política e empresarial», @folha [link]

Jesús Ponce @AstraZeneca: «Processos de aprovação mais céleres garantem mais inovação a Portugal», entrevista de Cláudia Brito Marques, @jornalmedico [link]

Equipo Humannova @Humannova: «Nuevo libro. Liderazgo e innovación 2.0: herramientas para potenciar el talento en las organizaciones» [link]

Jean-Benoit Nadeau @NadeauBarlow: «Être entrepreneur en 2017: mode d’emploi», @Lactualite [link]

Katherine Graham-Leviss @XBInsight: «The 5 Skills That Innovative Leaders Have in Common», @HarvardBiz [link]



L&I Blog


Administradores, Redação: «A liderança como facilitadora na inserção das tecnologias», @admnews [link]

OBS Lab, Área de Branded Content do Observador: «Liderança e digital: Como pode um banco promovê-los para a inovação das empresas?», @santandertotta via @observadorpt [link]

Vicente Ferreyra Acosta @vicenteferreyra @Sustentur: «Reflexiones post COP 13», @sipse [link]

Sylvie Thomas @lexmark: «Comment affirmer son leadership en RSE», @EnviroMag [link]

Micah Solomon @micahsolomon: «Leadership Steps For An Innovation Culture», @Forbes [link]





Licencia Creative CommonsLicencia Creative Commons
Atribución-NoComercial 4.0 Internacional





«Comment mener la danse de l'innovation?», @matmenet, @bilanmagazine









«Le gouvernement du Canada fait la promotion de l'innovation au sein du secteur canadien de l'automobile», @CNWNews









«Des leaders de l'industrie pétrochimique ouvrent une plateforme d'innovation ouverte», @IT_technologies









2017/01/13

«Gérond’if : création du Gérontopôle d’Ile-de-France»




Silver Eco @SilverEco_Fr



«Gérond’if, le Gérontopôle d’Ile-de-France, a été officiellement crée en juillet 2016. Il a pour ambition de rassembler les acteurs publics et privés à but non lucratif du secteur sanitaire et médico-social, les chercheurs dans les domaines médicaux et des sciences économiques et sociales, les cliniciens, les professionnels de soin, de services à domicile ainsi que les industriels de la Silver Economie.

»Fondé par l’AP-HP, la FHF, la FEHAP, l’URIOPSS et la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, Gérond’if a pour vocation de fédérer les acteurs intervenant dans les champs de la gériatrie et de la gérontologie en Ile-de-France.


»Créer un effet de levier en matière de recherche et d’innovation

»Gérond’if cherche à dynamiser et promouvoir la recherche, l’innovation et la formation via l’accompagnement des personnes âgées, la prévention des conséquences du vieillissement ou encore le maintien dans l’autonomie.

Gérond’if cherche à dynamiser et promouvoir la recherche, l’innovation et la formation via l’accompagnement des personnes âgées, la prévention des conséquences du vieillissement ou encore le maintien dans l’autonomie.

»Par ailleurs, il ne se substitue pas aux organismes déjà existants mais souhaite créer des conditions propices grâce auxquelles les différents acteurs pourront se connaitre et collaborer entre eux.

»Financé à ce stade principalement par l’ARS Ile-de-France et les membres fondateurs, notamment l’AP-HP, ce gérontopôle régional vise à faciliter le transfert de la recherche et des progrès réalisés dans le domaine de la gérontechnologie vers le soin, le secteur médico-social, la médecine de ville et les services à domicile.


»Fédérer une communauté de professionnels de la gériatrie et de la gérontologie

»Cette structure permettra de créer une communauté régionale de professionnels intervenant dans les secteurs de la gériatrie et de la gérontologie. Gérond’if doit également contribuer à évaluer les actions menées en matière de prévention, de soins, d’aide technique et de formation des professionnels.

»Des actions ont d’ores-et-déjà été engagées, comme l’élaboration d’un passeport de compétences gériatriques, l’expérimentation de solutions ou de services gérontechnologiques, l’étude de l’impact fonctionnel d’ateliers de prévention du bien vieillir, ou encore l’évaluation du risque hémorragique chez des sujets très âgés traités par un nouvel anticoagulant.»





Innovation et ressources

2017/01/12

«Un festival du jeu vidéo à la santé : le Noga»




Stéphane Cerri @stephanecerri. Midi Libre @MidiLibre.



«L’univers des jeux vidéos dépasse aujourd’hui largement les soirées geek. Graphistes et développeurs se nourrissent de BD, d’histoire, de littérature et les jeux vidéos irriguent à leur tour les arts visuels ou le cinéma. Le Nîmes Open Game Art (Noga), festival bien installé à Nîmes depuis 4 ans, débute ce vendredi 9 décembre et explore toutes les dimensions du jeu vidéo.

»“Avec un regard critique et éducatif”, explique Alexandre Simonet, directeur artistique de l’événement qui tient à montrer comment “le jeu vidéo se déploie dans beaucoup de secteurs de la connaissance, y compris là où l’on ne s’y attend pas, comme la santé et le handicap”. Localement, le CHU de Nîmes l’a intégré à l’acte thérapeutique, pour la rééducation, la cécité, la pédiatrie, la gérontologie. Le corps augmenté, grâce aux outils numériques, est une véritable révolution et l’axe structurant de cette programmation “culturelle et festive”.


»1. Les expérimentations d’un festival laboratoire. Trois expérimentations seront menées pendant le festival, pour une restitution lors de la clôture à Paloma. Pour la Game Jam, se sont réunis en amont du Noga des développeurs et des graphistes associés à des médecins et des artistes pour créer des prototypes et présenter quinze projets.

»Une autre expérimentation concerne Joë Bousquet, poète et figure du monde des lettres qui a passé sa vie alitée après avoir reçu une balle dans la colonne lors de la Première Guerre mondiale. Pendant des années, il a reçu dans sa chambre écrivains célèbres et jeunes talents en quête de conseils. Le projet mobilise une équipe transdisciplinaire pour faire revivre Joë Bousquet par l’intelligence artificielle, créer un jeu poétique pour converser et entretenir une correspondance avec l’écrivain. Enfin le groupe Brut Pop s’intéresse au handicap mental, parent pauvre de l’accessibilité.

» Par le biais du projet Brut Box, il imprime des instruments de musique électronique interactifs adaptés aux autistes et aux déficients intellectuels. Actuellement, certaines propositions existent, mais sont très chères. Le but est d’améliorer les prototypes et de créer des instruments à moins de 500 €. [...]


Comment le jeu vidéo est-il en train de devenir indissociable de l’innovation médicale ? Journaliste spécialisé, Marcus, le parrain du festival, est une icône de la culture geek qui connaît mieux que personne l’histoire du jeu vidéo.

»2. “Jeux vidéos, handicap et e-santé”. Comment le jeu vidéo est-il en train de devenir indissociable de l’innovation médicale ? Journaliste spécialisé, Marcus, le parrain du festival, est une icône de la culture geek qui connaît mieux que personne l’histoire du jeu vidéo.

»Pour la conférence inaugurale du Noga, il évoque les nouvelles possibilités thérapeutiques en compagnie du Pr Arnaud Dupeyron, chef de service de rééducation au CHU de Nîmes. [...]


»3. “Le corps augmenté à l’heure des robots”. Avec un regard excentrique très british sur le transhumanisme, Paul Granjon crée des robots au comportement humain ou animal.

»Pour cette conférence performance, l’artiste numérique présente son travail sur l’évolution des espèces appliquée au monde des robots, en compagnie de Gérard Dray, professeur à l’École des mines d’Alès et spécialiste des interfaces homme-machine. [...]


»4. Exposition Chris Spaceblue au CHU. Le CHU est largement associé au festival, notamment le centre Serre-Cavalier, spécialisé en gériatrie et où est installée une antenne de la médiathèque.

»À Carémeau, seront exposées des photos de Chris Spaceblue. S’inspirant du cosplay (déguisement en héros de manga ou de jeux vidéos), il fait surgir dans un univers quotidien des personnages imaginaires sortis de comics et de jeux vidéos. [...]


»5. Kayane en clôture à Paloma. Marraine du festival, Kayane est une professionnelle du jeu de combat au palmarès impressionnant. Elle participera d’ailleurs à une rencontre avec les enfants hospitalisés.

»Pour le dernier jour du festival, elle s’installe sur la scène de Paloma et les amateurs pourront se mesurer à elle sur ses titres favoris comme Street Fighter V et SoulCalibur.»





Innovation et inventions