2016/11/15

«We don't need no innovation»





«Vinsel explique cela par le rôle de la “politique d'innovation” dans le débat économique aux USA : elle est invoquée face à la menace d'un rival économique, le Japon dans les années 70-80, devenu moins effrayant avec sa crise économique des années 90, puis la Chine à partir du milieu des années 90. Cependant, alors que la menace soviétique dans les années 50 avait conduit au même genre de crainte, la “politique d'innovation” était peu évoquée. Pour une raison simple : l'innovation elle-même n'est entrée vraiment dans les discours qu'à partir des années 1960-70.

»Et voici donc le paradoxe. Alors que depuis les années 70 on parle de plus en plus d'innovation, de politique d'innovation, que l'innovation est présentée de manière systématiquement positive, la clé de la performance économique, qu'ouvrages, études, articles, évoquent la “disruption” de secteurs entiers par les entreprises innovantes, c'est aussi depuis les années 70 que le rythme d'innovation stagne.

»On en a déjà parlé sur ce blog: On constate depuis les années 70 un ralentissement de la croissance, avec un bref rebond à la fin des années 90 avec internet et les technologies de l'information. Pour l'essentiel, les techniques que nous utilisons ont été inventées il y a des décennies, et très peu de nouveautés des 50 dernières années sont significatives. Les progrès récents des techniques sont pour l'essentiel décevants, et les inventions d'aujourd'hui ne valent pas celles du passé.

»Cela peut se comprendre : de la même façon qu'on parle plus de régime alimentaire quand on est en surpoids, peut-être qu'on parle plus d'innovation quand celle-ci ralentit. Mais on devrait alors constater que cette obsession de l'innovation, à coup de politiques et de soutiens divers et variés à celle-ci, ne semble pas porter ses fruits. L'innovation, plus on en parle, moins on en fait. »

Alexandre Delaigue. CLASSE ÉCO. L'économie expliquée à ma mère (et aux autres). Blog sur franceinfo. [lire tout]





Innovation et discourses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire