2016/09/15

«Contribution à la description du comportement d’innovation dans les organisations: Cas des PME en Industrie Agroalimentaire»




Amina Tourabi. «Contribution à la description du comportement d’innovation dans les organisations: Cas des PME en Industrie Agroalimentaire». 4ème conférence annuelle d’Atlas/AFMI, 19, 20 et 21 Mai 2014. IAE Aix en Provence (CERGAM, Aix-Marseille Université) / Kedge Business School




«L’innovation aujourd’hui s’entend surtout comme la possibilité de changer ou de transformer un produit, un processus ou un système de gestion, qu’il s’agisse d’une modification radicale ou d’une légère amélioration de type incrémental, tant que le résultat mène à une exploitation finale réussie.

»Notre papier a proposé de rassembler les différents facteurs qui peuvent expliquer le comportement d’innovation dans les entreprises exerçant dans le secteur d’industrie agroalimentaire au Maroc.

»Nous avons relevé un comportement passif des organisations expliqué par la structure de la composition du secteur d’IAA, qui regroupe une minorité des grandes unités, et une grande majorité des PME (95% du secteur) d’une part, et l’existence des obstacles à l’innovation (obstacles liés aux ressources humaines et financières).

»Cependant, l’innovation reste un phénomène complexe. Son intégration dans la gestion de l’entreprise peut être comprise à travers la mise en marche d’un ensemble de processus, qui doivent presque toujours passer outre des obstacles ou barrières inhibant le développement d’une innovation productive (culture peu favorable au changement, complexité de la réglementation, système fiscal, esprit d’entreprise peu présent, aversion pour le risque, lenteur administrative, rigidité dans le domaine du travail, sources de financement insuffisantes).

»Devant les obstacles à l’innovation que rencontrent les organisations, elles s’inscrivent plutôt dans une stratégie d’imitation et d’apprentissage organisationnel (Learning by doing) que dans des processus d’innovation et s’intéressent jusqu’à maintenant à un développement et à une amélioration au niveau produit, procédés de production, et pratiques organisationnelles.

»D’après les organisations : L’innovation est autant issue de l’apprentissage organisationnel que d’activités formelles de R et D. Et elle requiert toujours d’investir dans le développement de capacités et de connaissances, habituellement dans des actifs et dans le marketing ».

»Face aux obstacles à l’innovation, les organisations peuvent se situer dans une des quatre situations:

»_ Celles qui surmontent les obstacles: les organisations innovantes;

»_ Celles qui s’engagent dans un projet, mais échouent, car elles n’ont pas réussi à surmonter tous les obstacles rencontrés;

»_ Celles qui auraient souhaité s’engager dans un projet mais ne le font pas, car les obstacles leur paraissent insurmontables;

»_ Celles qui ne rencontrent pas d’obstacles, simplement parce qu'elles ne cherchent pas à innover.»





Typologies de l’Innovation
Lectures thématiques

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire