2016/06/14

«Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, alerte sur le risque de stagnation qui “menace” l’Europe»




L’Express. AFP. Foto: afp.com/ERIC PIERMONT



«Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a alerté vendredi sur le risque de stagnation qui menace l’économie européenne et plaidé pour un accord commercial avec le Mercosur, lors d’un colloque à Bercy sur l’Amérique Latine.

»“En France, en Europe, la reprise est là, mais le risque de stagnation séculaire menace tout particulièrement notre continent”, a affirmé le ministre en présence du secrétaire général de l’OCDE, Angel Gurria, qui avait alerté en début de semaine sur la “croissance molle” dans laquelle est piégée l’économie mondiale.

»Pour faire face au défi de la “stagnation” et de la “hausse des inégalités”, M. Macron a évoqué trois “solutions”: la poursuite des réformes, l’innovation et la coopération.

»Le président de la Banque inter-américaine de développement (BID), Luis Alberto Moreno, a lui insisté sur le besoin de prendre des mesures pour relancer l’économie, après avoir rappelé que de nombreux pays latino-américains ont plongé dans la crise ces dernières années, notamment le Brésil qui subit une forte récession.

Le président de la Banque inter-américaine de développement (BID), Luis Alberto Moreno, a lui insisté sur le besoin de prendre des mesures pour relancer l’économie.

»Il a ainsi demandé à la France “d’user de son influence” au sein du FMI “pour que les investissements socialement productifs” ne soient pas considérés comme “partie du déficit budgétaire”.

»“En termes économiques, ils ne le sont pas”, a-t-il assuré. “Il y a d’autres chemins que l’austérité à tout prix”, a-t-il déclaré.

»Le ministre français s’est, par ailleurs, réjoui que “la négociation de l’accord commercial entre l’UE et le Mercosur vienne d’être officiellement relancée”, après des années d’enlisement.

»“J’espère qu’elle aboutira à un accord ambitieux qui préserve nos intérêts mutuels”, a-t-il déclaré à propos de cet accord.»





Administration Publique et innovation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire