2016/05/19

«“Chief Millennials Officer”, une nouvelle profession hôtelière ?»




Hospitality ON Fr



«C’est en tout cas le pari entrepris par l’hôtel St. Regis de Mexico, qui vient tout juste de nommer une première responsable à ce poste. Dans l’hôtellerie comme ailleurs, la génération des “Millennials” a des attentes parfois bien différentes de la clientèle classique ; pour y répondre, une profession spécifique doit-elle pour autant être créée dans les hôtels ?

»Pour conquérir cette génération qui a plus que toute autre contribué à l’essor de l’hébergement collaboratif, les groupes hôteliers ont rivalisé d’imagination ces dernières années afin de créer des marques hôtelières répondant spécifiquement aux besoins de la clientèle des “Millenials”. Moxy Hotels et Aloft Hotels pour Marriott et Starwood, Mama Shelter chez AccorHotels, Tru by Hilton, Radisson Red... les exemples ne manquent pas, démontrant le souhait de convaincre les jeunes voyageurs à travers des concepts hôteliers inspirés en partie de la convivialité des auberges de jeunesses, et mettant à la disposition de leurs clients les dernières innovations technologiques en vogue.

Quelles nouvelles obligations implique ce nouveau poste de CMO ? D’après les services concernés, Alejandra Ramirez sera chargée de définir les actions de l’hôtel afin de répondre aux attentes des millennials. Elle sera aussi responsable d’organiser des réunions mensuelles avec le personnel de l’hôtel faisant partie de de cette classe d’âge.

»L’hôtel St. Regis Mexico City est allé plus loin, suite à la décision de son Directeur Général Bernard de Villèle de nommer un “Chief Millennials Officer” — ou CMO. Cette innovation répond à un constat simple : le tiers des clients de l’hôtel a entre 18 et 33 ans, tandis que 57,5% de ses employés sont eux-mêmes membres de la Génération Y. Âgée de 26 ans seulement, Alejandra Ramirez a été choisie pour assumer cette fonction pionnière au sein de l’établissement. Diplômée en Management Hôtelier de Cessa Universidad, elle travaillait depuis trois ans au sein du département des ressources humaines de l’hôtel.

»Quelles nouvelles obligations implique ce nouveau poste de CMO ? D’après les services concernés, Alejandra Ramirez sera chargée de définir les actions de l’hôtel afin de répondre aux attentes des millennials, en “identifiant les approches et services” propres à séduire cette clientèle. Elle sera aussi responsable d’organiser des réunions mensuelles avec le personnel de l’hôtel faisant partie de de cette classe d’âge, en vue de répondre à de potentiels “défis générationnels”, de favoriser les échanges de bonnes pratiques, et de créer un environnement encourageant l’épanouissement professionnel des jeunes employés de l’établissement.

»Au-delà du lancement de nouveaux concepts hôteliers et de la création de marques spécifiques, cette nouveauté devrait conduire les professionnels de l’hôtellerie à s’interroger quant à la nécessité d’adaptations à l’intérieur même des établissements hôteliers. Un changement complet de paradigme est-il véritablement nécessaire pour répondre aux demandes de la Génération Y, ou une simple évolution des pratiques peut-elle s’avérer suffisante au sein de n’importe quel établissement ? La création d’un poste de “Chief Millennials Officer” n’est pas une nouveauté dans certaines domaines — la technologie et les Web services par exemple. Alors, pourquoi l’hôtellerie ne se prêterait-elle pas à son tour à l’expérimentation d’une telle initiative ?»





Une innovation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire