2016/04/14

Regine Turmeau: «5 conseils à retenir de “Le leadership humainement intelligent de demain”»






«Face à la pensée managériale unique, il existe d’autres voies novatrices de leadership. Le "smarter leader" utilise son intelligence relationnelle.


»1) Une prise de conscience nécessaire

»Sortir de l’immobilisme d’un mode de management hyperhiérarchique ouvre des perspectives innovantes. Alors que le manager est davantage centré sur les objectifs, le leader s’intéresse prioritairement aux personnes et à la façon de les inspirer.


»2) Revisiter ses croyances

»Trop souvent, on s’imagine qu’un leader possède une vocation de chef. Or le leadership peut parfaitement s’apprendre, mais de nature plus comportementale que cognitive. En ce début de XXIe siècle, la tradition française de type monarchique prévaut encore dans l’exercice du pouvoir. La notion même de "poste" procède d’une conception quasi militaire de l’organisation : le salarié doit avoir le profil pour s’insérer dans des cases. N’oublions pas que le CV renseigne sur le passé, pas sur le potentiel et les capacités évolutives.


Trop souvent, on s’imagine qu’un leader possède une vocation de chef. Or le leadership peut parfaitement s’apprendre, mais de nature plus comportementale que cognitive.

»3) Sous l’angle du followership

»En contrepartie de la confiance accordée au leader, le follower (suiveur) va adhérer et s’engager dans le projet proposé. Toute une relation basée sur l’échange.


»4) Comment mieux mobiliser ?

»Tel est le défi. S’ils développent leur potentiel, les collaborateurs peuvent mettre leurs talents et leurs énergies au service des missions. Sinon, quel gaspillage! Une entreprise est d’abord une communauté humaine.


»5) L’approche intelligente et responsable

»Même si la méfiance règne à l’égard des dimensions psychologiques, elles font partie de la réalité. Une des plus importantes contributions à la pensée managériale moderne est le concept « d’intelligence émotionnelle ». Aussi les leaders émotionnellement intelligents attirent-ils parce qu’ils communiquent enthousiasme et optimisme et donnent envie de collaborer.


»6) Pratiquer un néoleadership humaniste

»Le smarter leader prend en compte chaque personne dans sa globalité, sa singularité, ses motivations… Il vise à créer les conditions optimales à la valorisation de chacun. Une logique managériale d’apprenance (comme disent les Canadiens) met l’accent sur le développement des apprentissages permanents. Rester dans le statu quo relèverait d’un aveuglement irresponsable et dangereux. Ayons l’audace de mettre l’économie au service de l’homme, et non l’inverse.


»Daniel Belet, Le leadership humainement intelligent de demain, EMS, 396 pages, 30 euros.»





Une innovation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire