2015/09/16

De Open innovation ou “innovation ouverte” jusqu’à Petite entreprise | Glossaire de l’innovation




Open innovation ou “innovation ouverte” [Agence NEXA] L’open-innovation consiste non seulement à capter des idées, des connaissances, des opportunités d’innovation qui proviennent de l’extérieur (outside-in) mais aussi à valoriser certains actifs dormants ou non essentiels (brevets, compétences,...) en les faisant sortir des contours de l’organisation (inside-out) par la création de filiales (Spin-off), de Joint Ventures ou de Licences. Le concept concerne l’innovation d’utilisateur, l’innovation cumulative, le commerce de savoir-faire, l’innovation de masse et l’innovation distribuée. Source: Henry Chesbrough “Open Innovation: The new imperative for creating and profiting from technology” (HBS Press, 2003). Voir également innovation collaborative.

Organisation distribuée [GEM] Notion développée par Orlikowski (2002) ou Carlile (2002) pour décrire des organisations compétente à articuler des acteurs dispersés géographiquement et appartenant à des mondes professionnels différents pour enrichir le dialogue et l’innovation.

Organisation flexible (Flexibilité organisationnelle) [GEM] Notion développée par Volberda (1996) pour décrire la caractéristique d’une organisation capable de développer des capacités (ou d’articuler des capacités existantes) pour s’adapter rapidement à des environnements mouvants.

Organisation hybride (Hybridation organisationnelle) [GEM] Concept développé par Tushman et O’Reilly (1996) pour décrire des organisations qui, contrairement à l’organisation ambidextre (voir), sont capables de contenir en leur sein, les caractéristiques des deux formes bureaucratiques (en faveur d’une stratégie d’exploitation) et entrepreneuriales (en faveur d’une stratégie d’exploration).

Organisme de recherche [Agence NEXA] Entité, telle qu’une université ou un institut de recherche, quel que soit son statut légal (organisme de droit public ou privé) ou son mode de financement, dont le but premier est d’exercer des activités de recherche fondamentale, de recherche industrielle ou de développement expérimental et de diffuser leurs résultats par l’enseignement, la publication ou le transfert de technologie; les profits sont intégralement réinvestis dans ces activités, dans la diffusion de leurs résultats ou dans l’enseignement; les entreprises qui peuvent exercer une influence sur une telle entité, par exemple en leur qualité d’actionnaire ou de membre, ne bénéficient d’aucun accès privilégié à ses capacités de recherche ou aux résultats qu’elle produit. Source: L’encadrement communautaire des aides d’état à la recherche, au développement et à l’innovation (RDI) 2008/C323/01. À noter: lorsqu’un organisme de recherche recevra une aide à la R&D&I pour ses activités non économiques l’aide ne sera pas considérée comme une aide d’Etat au sens de l’article 97 paragraphe 1 du Traité CE. En revanche, pour ses activités économiques, l’organisme de recherche sera considéré comme une entreprise, au sens de l’article 87, paragraphe 1, du traité CE. Dans ce cas, les paramètres de la définition communautaire de PME lui seront appliqués. Source: Régime d’aide à la R&D des collectivités territoriales, et de l’État pour les aides à la R&D octroyées par le biais des fonds structurels.

Organisme de recherche [InnoviSCOP] Selon l’Encadrement communautaire des aides d’État à la recherche et au développement, un organisme de recherche est “une entité, telle qu’une université ou un institut de recherche, quel que soit son statut légal (organisme de droit public ou privé) ou son mode de financement, dont le but premier est d’exercer des activités de recherche fondamentale, de recherche industrielle ou de développement expérimental et de diffuser leurs résultats par l’enseignement, la publication ou le transfert de technologie, les profits [étant] intégralement réinvestis dans ces activités, dans la diffusion de leurs résultats ou dans l’enseignement.” En outre, “les entreprises qui peuvent exercer une influence sur une telle entité, par exemple en leur qualité d’actionnaire ou de membre, ne [doivent] bénéficie[r] d’aucun accès privilégié à ses capacités de recherche ou aux résultats qu’elle produit.” Voir aussi Établissement de recherche. R&D. RS&DE. Recherche fondamentale. Recherche industrielle. Recherche appliquée. Développement expérimental.

Pacte d’actionnaires [Agence NEXA] Document juridique qui organise les rapports entre différents groupes d’actionnaires d’une société par la mise en place de mécanismes dont les buts principaux sont de prévoir la mise en oeuvre d’une stratégie et de réglementer les modifications de la répartition du capital à l’occasion de cessions d’actions. Source: www.vernimmen.net.

Partenariat d’innovation [GEM] Lien tissé entre plusieurs firmes souveraines pour conduire conjointement une action sur un espace donné, en mettant en commun ou en échangeant des ressources, afin d’accéder aux avantages attachés à la coopération, tout en restant indépendantes en dehors de leur collaboration.

Participation au capital [DIRE-CNRS] La loi sur l’innovation et la recherche du 12 juillet 1999 autorise un agent de la Fonction Publique à prendre des parts dans le capital social d’une société anonyme lorsque celle-ci valorise les travaux de recherche de l’agent. La participation est plafonnée à 15% du capital de l’entreprise lorsque l’agent n’est ni dirigeant ni associé de l’entreprise. La participation n’est pas plafonnée dès lors que l’agent est associé et/ou dirigeant de l’entreprise.

PCT: Patent Cooperation Treaty [DIRE-CNRS] Voir Brevet International.

Personnel hautement qualifié [Agence NEXA] Chercheurs, ingénieurs, concepteurs et directeurs commerciaux titulaires d’un titre universitaire et disposant d’une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine en cause. Une formation doctorale peut être assimilée à une expérience professionnelle. Source: L’encadrement communautaire des aides d’état à la recherche, au développement et à l’innovation (RDI) 2008/C323/01.

Petite entreprise [Agence NEXA] Dans la catégorie des PME, une petite entreprise est définie comme une entreprise qui occupe moins de 50 personnes et dont le chiffre d’affaires annuel ou le total bilan annuel n’excède pas 10 millions d’euros. Source: Recommandation 2003/361/CE de la Commission, publié au Journal Officiel L 124 du 20 mai 2003, p. 36.



References




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire