2015/09/10

De Innovation technologique jusqu’à Investissement ou capital immatériel | Glossaire de l’innovation




Innovation technologique [Agence NEXA] Elle intègre une technologie nouvelle. Exemple (extraits): le vélo électrique de Matra ne modifie pas la manière dont on utilise sa bicyclette, mais facilite le pédalage dans les montées, le mascara Oscillation de Lancôme qui intègre de petites batteries qui font vibrer l’extrémité de la brosse du mascara. Source: Pour une nouvelle vision de l’innovation, Rapport Morand- Manceau - avril 2009.

Installation pilote [Agence NEXA] Les installations pilotes ont les mêmes objectifs que les prototypes, à savoir mener des essais visant à fixer les caractéristiques d’un produit ou d’un procédé. Les installations pilotes permettent ainsi d’acquérir de l’expérience et de rassembler des données qui serviront à vérifier des hypothèses, élaborer de nouvelles formules ou spécifications de produits, concevoir les équipements et structures spécifiques nécessaires à un nouveau procédé, rédiger des modes opératoires ou des manuels d’exploitation du procédé. Source: Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (MESR) - Guide du crédit d’impôt recherche 2011. Nota: le pilote est généralement à échelle 1.

Installation pilote [InnoviSCOP] D’après l’annexe IV du Bulletin Officiel des Impôts 4 A-1-00 n°27 du 8 février 2000, les installations pilotes “ont les mêmes objectifs que le prototype“. Autrement dit, une installation pilote “a pour objectifs: (1) De vérifier des hypothèses scientifiques ou techniques; (2) D’évaluer de nouvelles formules de produits; (3) D’évaluer de nouvelles spécifications de produits finis; (4) D’étudier un équipement et des structures spéciaux pour un nouveau procédé”. Par ailleurs, “les installations pilotes peuvent être entièrement nouvelles ou résulter de modifications temporaires d’installations existantes.” Cette définition a toutefois été revue par le Bulletin Officiel des Impôts 4 A-3-12 du 21 février 2012. Une installation pilote est désormais “un ensemble d’équipements ou de dispositifs permettant de tester un produit ou un procédé à une échelle ou dans un environnement proche de la réalité industrielle.” Par ailleurs, les installations pilotes ou les prototypes “font partie de la R&D tant que l’objectif principal est d’acquérir de l’expérience et de rassembler des données scientifiques et/ou techniques ou autres qui serviront à: (1) Vérifier des hypothèses et lever des incertitudes; (2) Élaborer de nouvelles formules de produits; (3) Établir de nouvelles spécifications de produits ou de services; (4) Concevoir les équipements et structures spéciaux nécessaires à un nouveau procédé; (5) Rédiger des modes opératoires ou des manuels d’exploitation d’un nouveau procédé. Ils permettent de mener des essais de façon à apporter les modifications nécessaires au produit ou au procédé afin d’en fixer les caractéristiques.” Voir aussi Hypothèse. R&D. Développement expérimental. Prototype. Usine pilote.

Intéressement de l’inventeur [DIRE-CNRS] Voir la page “terme-clès“.

Intrapreneur [GEM] Se dit d’un acteur de l’entreprise qui prend l’initiative, sans que cette dernière fasse partie de ses prérogatives au sein d’une entreprise, de développer et porter une innovation, laquelle pouvant donner lieu à la création d’une nouvelle activité de l’entreprise.

Intrapreneuriat [GEM] Néologisme développé par Pinchot (1985) sur le modèle de l’entrepreneuriat, pour décrire des comportements d’individus qui, au sein même de l’entreprise, font preuve d’initiative, de prise de risque et d’innovation. L’intrapreneuriat met alors en exergue les espaces organisationnels dans lesquels la prise de risque et des initiatives de salariés est encouragée, ainsi que le degré d’autonomie important qui doit être accordé aux salariés.

Inventeur [DIRE-CNRS] Personne physique qui a apporté une contribution inventive à l’invention telle que revendiquée dans la demande de brevet. La désignation d’un inventeur s’établit de façon objective, indépendamment de toute considération honorifique ou de préséance hiérarchique, financière,. dès la déclaration d’invention. Toute déclaration incorrecte des inventeurs lors du dépôt du brevet peut conduire à la nullité du titre et à d’éventuelles sanctions. L’inventeur est à distinguer du déposant. L’inventeur n’est pas nécessairement le propriétaire de son invention. Dans le cadre professionnel, l’inventeur doit informer son employeur de l’existence d’une invention par une déclaration d’invention. Ce dernier définit alors la stratégie de valorisation. Voir Déclaration d’Invention, Déposant.

Invention brevetable [DIRE-CNRS] Ce sont les procédés ou produits qui peuvent faire l’objet d’un brevet. Pour l’être, ils doivent répondre aux critères de brevetabilité (nouveauté, inventivité, application industrielle). Ne sont pas brevetables les découvertes scientifiques (théories), méthodes mathématiques (programmes d’ordinateurs), créations esthétiques, ouvres littéraires, certaines obtentions végétales, les races animales.

Invention de salarié (régime des chercheurs du CNRS) [DIRE-CNRS] Une invention faite par un salarié appartient à l’employeur, sauf si elle a été conçue hors de temps de travail, sans rapport avec l’activité de l’entreprise et sans utilisation du matériel de l’entreprise. Les conditions dans lesquelles le salarié, auteur d’une telle invention, bénéficie d’une rémunération supplémentaire sont déterminées par les conventions collectives, les accords d’entreprises, les contrats individuels de travail et pour le CNRS par les décrets relatifs à l’intéressement des agents publics. Voir Intéressement.

Invention et innovation [Agence NEXA] L’invention est unique et dépend des capacités inventives des inventeurs et des moyens à disposition (argent, matériel). L’innovation a vocation à être adoptée par des utilisateurs, clients, employés, et doit donc avoir un marché. Une invention peut ne donner lieu à aucune innovation lorsqu’elle n’est intégrée à aucune offre ou aucun modèle économique; c’est le cas des inventions protégées par des brevets inexploités. À l’inverse, une invention peut donner lieu à de multiples innovations, à l’instar du nylon ou du téflon employés dans de très nombreux textiles et matériaux. Une invention peut également donner lieu à des générations successives d’innovations. Source: Pour une nouvelle vision de l’innovation, Rapport Morand-Manceau - avril 2009.

Investigation systématique [InnoviSCOP] Dans le cadre du crédit d’impôt canadien à l’investissement en recherche scientifique et développement expérimental (RS&DE), on définit l’investigation systématique comme suit: “L’investigation ou la recherche systématique consiste à appliquer une méthode qui comprend normalement la définition d’un problème scientifique ou technologique, la formulation d’hypothèses, des essais expérimentaux et un processus déductif visant à créer ou améliorer des procédés ou produits ou à développer les connaissances. Cela comprend les analyses effectuées au moyen d’expériences physiques, chimiques ou biologiques, les simulations mathématiques ou informatiques ou les autres techniques analytiques.” Source: Annexe A de la circulaire d’information 86-4 du 24 mai 1994 (Canada). Voir aussi RS&DE. R&D. Hypothèse.

Investissement [Agence NEXA] Un investissement est une dépense ayant pour but de modifier durablement le cycle d’exploitation de l’entreprise; à la différence d’une charge, il n’est pas détruit par celui-ci. Investir revient en effet pour celui qui s’y décide à renoncer à une consommation immédiate pour accroître ses recettes futures. Bien entendu, le surcroît de recettes occasionné par cet investissement devra être suffisant pour assurer sa rentabilité prévisionnelle. L’investissement est donc un processus fondamental dans la vie de l’entreprise, qui engage durablement celle-ci. Si dans un premier temps, il grève fréquemment les états financiers de l’entreprise, lui seul lui permet d’assurer sa croissance à long terme. De plus, c’est en choisissant judicieusement ses investissements, et non ses financements, que l’entreprise crée de la valeur. Le critère de la valeur actuelle nette d’un investissement (différence entre sa valeur actuelle et son coût) est à ce titre le seul outil pour mesurer la création de valeur potentielle. Source: www.vernimmen.net.

Investissement ou capital immatériel [Agence NEXA] Les investissements immatériels sont constitués des dépenses de formation et de recherche-développement (R-D) pour le savoir; des dépenses de logiciels pour le savoir-faire; des dépenses de publicité, marketing, communication pour le faire-savoir. Ils sont qualifiés d’immatériels (on ne peut pas les toucher) pour les distinguer de ceux qui augmentent le stock de capital technique (matériel comme les machines), ces “choses” (qu’on peut toucher) qui permettent de produire des biens et des services. Ils font plus appel à la matière grise qu’à la matière proprement dite. Source: Banque de Ressources Interactives en Sciences Economiques et Sociales. Autres définitions: L’investissement immatériel correspond à l’ensemble des dépenses engagées en vue du développement de l’entreprise, de l’amélioration de son organisation et de la maîtrise de ses coûts dans la conduite de projets: ces dépenses peuvent être liées ou non à des investissements matériels. Source: Depallens et Jobard, 1990. Dépenses dans le domaine de l’immatériel ayant le caractère d’un investissement ou s’intégrant à une opération d’investissement. Source: Pierrat et Martory 1996. Nota: on estime que le capital immatériel représente environ 60 à 70 % de la valeur des entreprises, par conséquent il est impératif de pouvoir l’évaluer afin de le comptabiliser. L’observatoire de l’immatériel liste les 10 actifs immatériels que sont: le capital client, le capital marque, le capital organisationnel, le capital technologique, le capital actionnaires, le capital fournisseur/ partenaires, le capital système d’information, le capital sociétal et le capital naturel. Source: www.observatoire-immatériel.com.



References




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire