2015/06/11

«La Fédération de l'UPA de la Mauricie travaille à la mise en place d'un projet innovateur axé sur le séchage écologique des grains»




Audrey Leblanc: L'Écho de Maskinongé



«Projet innovateur développé en Mauricie.

»C'est une première au Québec qui est développée chez nous et qui sera implantée dans les autres régions.

»L'idée est de sécher les grains, tel le maïs, en réduisant considérablement les volumes de combustibles utilisés tels que le propane.

»Il faut savoir que le séchage des grains à haute température est rapide et efficace, mais exige beaucoup d'énergie. En Mauricie, la plupart des agriculteurs sèchent leurs grains à l'aide du propane.

»La Fédération de l'UPA de la Mauricie mise sur l'efficacité énergétique depuis quatre ans.

»“On a eu un premier projet en collaboration avec des fermes laitières et porcines, notamment. On s'est attardé sur le volet de l'efficacité énergétique des bâtiments. Là, on est rendu au deuxième volet, celui du séchage des grains”, explique Jean-Marie Giguère, président de l'UPA Mauricie.

En Mauricie, la plupart des agriculteurs sèchent leurs grains à l'aide du propane.

»“On veut savoir à quel point les agriculteurs pourraient sauver en termes d'économie d'énergie et d'économie monétaire, poursuit-il. En diminuant les volumes de propane, on diminue aussi les coûts de production.”

»Bien que le projet n'en soit qu'à ses débuts, M. Giguère affirme que cette nouvelle méthode s'annonce prometteuse.

»“Une compagnie nous a proposé une nouvelle façon de faire et on veut tester cette méthode, ajoute-t-il. Déjà quatre fermes nous ont donné leur accord pour participer au projet. D'autres sont en réflexion. On en veut douze au total.”

»L'évaluation de la nouvelle méthode s'échelonnera sur deux ans avec les mêmes fermes dans le but de comparer les résultats d'avant et d'après.

»À long terme, le président de l'UPA Mauricie souhaite contribuer à la création d'un réseau entre les producteurs leur permettant de se regrouper pour faire sécher leur grain.

»Ainsi, un producteur ayant un volume de grain plus petit pourrait faire sécher son grain chez un voisin, utilisant de ce fait les installations d'un seul endroit.»





Une innovation

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire