2014/11/27

GES 2014/ Ali Bongo Ondimba: «Mettre les femmes et les jeunes au cœur du développement»






Gaboneco

GABON

«Invité à prendre part à la 5ème édition du Global Entrepreneurship Summit (GES) organisée cette année à Marrakech au Maroc, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a profité de cette occasion pour partager avec l’assistance, sa vision de l’entreprenariat des jeunes et des femmes, piliers du processus de développement du pays énoncé dans le Plan stratégique Gabon Emergent (PSGE).

»Créé en 2010 à l’initiative du président américain Barack Obama, le Global Entrepreneurship Summit (GES), dans sa 5ème édition, se tient actuellement à Marrakech au Maroc, sur le thème “Explorer la puissance de la technologie en faveur de l’innovation et de l’entreprenariat”.

»Pour l’occasion, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, présent à Marrakech, a été invité à partager, devant une assistance constituée de personnalités politiques et économiques, sa vision de l’entreprenariat, facteur de développement des Nations.

»“Nos sociétés doivent résolument pouvoir anticiper, s’adapter, changer, faire preuve de pragmatisme et d’innovation. Sinon, elles pourraient connaître le déclin”, a averti Ali Bongo Ondimba, s’inspirant du modèle gabonais décliné dans le PSGE et pour qui l’innovation, le changement de mentalités et l’ouverture vers le monde, sont des gages de progrès.

»Rompre avec les anciennes pratiques. Ne plus aspirer à la facilité. Oser et ne plus se contenter de peu. Autant de pas à franchir par les Gabonais, et plus généralement les Africains, pour passer à l’étape supérieure : celle de l’Emergence.

»“Il est vrai que les hésitations ne sauraient manquer, entre le confort psychologique lié à une sécurité de l’emploi dans l’administration publique, et la prise de risques rattachée à l’entreprenariat dont les gains peuvent être autrement plus importants en cas de succès” . Revenant sur un aspect cher à sa vision de l’entreprenariat, Ali Bongo a rappelé le rôle que doivent jouer les femmes et les jeunes dans le processus de développement du pays.

»“Dans notre stratégie, et singulièrement dans notre contrat social, nous inscrivons la Femme au cœur de l’exigence de transformation sociale, de la lutte contre les inégalités, la pauvreté et l’exclusion. Elle est pour nous au cœur du développement. (...) Nous comptons sur elle et sur ses capacités entrepreneuriales ainsi qu’elle l’a été depuis les fondements de notre société traditionnelle jusqu’à ce jour. (...) Il en est de même pour la jeunesse dont l’ouverture au monde, le dynamisme, la propension aux nouvelles technologies sont des atouts indéniables à prendre en compte à travers une éducation entrepreneuriale, des stages professionnalisants et des mesures publiques incitatives”.

»Parmi les mesures incitatives et d’accompagnement, le Fonds “Train my Generation” lancé lors de l’édition 2013 du New York Forum Africa, et plus récemment, à l’issue de l’édition 2014 du même événement, la création du Grand Prix de l’Excellence.

»“Lors de la dernière édition du New York Forum Africa, la jeunesse s’est exprimée. Elle a manifesté son optimisme en l’avenir tout comme ses aspirations en un monde meilleur avec plus d’opportunités, des emplois et de meilleures conditions de vie. (...) C’est pourquoi, pour encourager et promouvoir l’entreprenariat, j’ai pris l’initiative de créer le Grand prix de l’Excellence qui récompensera les meilleurs entrepreneurs gabonais dès le 5 décembre prochain”.

»Concours mettant en compétition de jeunes entrepreneurs et porteurs de projets gabonais, répartis en deux catégories –Action et Espoir – le Grand Prix de l’Excellence se veut une vitrine d’encadrement, d’accompagnement (dans divers domaines : stratégique, technique, relationnel et de la communication) de jeunes entrepreneurs gabonais.

»La phase finale dont le dénouement sera connu le 5 décembre prochain, récompensera une vingtaine de lauréats qui recevront des prix allant de subventions de 500.000 francs CFA, à 37.500.000 francs CFA pour le Grand Prix.

»Pour leur permettre de nouer des contacts avec de potentiels partenaires internationaux, Ali Bongo Ondimba a invité les 8 candidats de la catégorie Action du Grand Prix de l’Excellence, à prendre part avec lui, au GES 2014 à Marrakech.

»Ce concours “vient renforcer l’affirmation d’une nouvelle génération d’acteurs économiques, sans complexe et ambitieuse, ouverte sur le monde ; celle de jeunes entrepreneurs gabonais, croyant en eux-mêmes et oeuvrant à relever le défi générationnel : celui du Gabon”, a renchéri le chef de l’Etat, avant de rappeler les efforts consentis par le pays pour améliorer son climat des affaires. .../...»





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire