2014/10/21

Les entreprises doivent continuer à innover afin de rendre plus probable l'émergence en leur sein de technologies perturbatrices




Les entreprises doivent continuer à innover afin de rendre plus probable l'émergence en leur sein de technologies perturbatrices



L'Orient-Le Jour
Pekka Nykänen et
Merina Salminen

LIBAN

«Pourquoi Nokia n'a-t-elle pas choisi Android plus tôt ? En fin de compte, la réponse est d'ordre financier. Microsoft avait promis des milliards de dollars à Nokia si elle utilisait exclusivement Windows Phone. Puisque le logiciel Android est offert à titre gratuit, Google n'a pu égaler l'offre. Mais tout l'argent du monde ni celui de Microsoft n'ont pu sauver Nokia ; car il est impossible d'instaurer un écosystème industriel avec de l'argent seulement.

»Le passage d'Elop chez Microsoft a sans doute aussi influencé la décision. Après tout, dans des situations difficiles, les gestionnaires, comme tout le monde, se tournent souvent vers ce qu'ils connaissent déjà. Dans le cas d'Elop, le malheur était que le connu n'était qu'un autre esquif en perdition. Après avoir appris que Nokia avait opté pour Windows, le directeur de Google, Vic Gundotra, écrivait sur Twitter : "Deux canards boiteux ne feront jamais un cygne."

»Apple et Google ne devraient pas se reposer sur leurs lauriers. Comme Nokia dans le domaine du portable – sans compter l'exemple de Microsoft et d'IBM en informatique –, un jour ou l'autre ils perdront leur position dominante. Mais certaines stratégies pourraient prolonger leurs succès.

»Primo, les entreprises doivent continuer à innover afin de rendre plus probable l'émergence en leur sein de technologies perturbatrices. Si les entreprises à la pointe du marché mettent en place un processus pour découvrir et faire aboutir de nouveaux concepts – et créer une culture dans laquelle les employés n'ont pas peur d'entrer en territoire vierge et de faire des erreurs –, elles resteront à la fine pointe du domaine. .../...»





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire