2014/10/01

Le pénitencier de Derby, dans le nord-ouest de l’Australie, est un établissement innovant qui respecte la culture des détenus aborigènes




Le pénitencier de Derby, dans le nord-ouest de l’Australie, est un établissement innovant qui respecte la culture des détenus aborigènes



ABC Radio Australie
Caroline Lafargue

AUSTRALIA

«En Australie, 23 ans après la commission royale d'enquête, le sort des Aborigènes en prison a empiré. Cette commission a été créée pour enquêter sur les raisons des nombreux décès d'Aborigènes en détention, victimes de maladies, d'abus d'alcool et de drogues, de bavures policières.

»Aujourd'hui le problème reste entier. 27% des détenus sont Aborigènes, alors qu'ils ne représentent que 2.5% de la population australienne. La semaine dernière, la chercheuse Elizabeth Grant a publié des recommandations pour aider les détenus aborigènes à se réinsérer et améliorer leur sécurité:

»“La plupart du temps, ces prisonniers n'ont jamais été seuls avant d'être enfermés dans une cellule, ils ont dormi dehors toute leur vie, ou alors ils sont très étroitement liés à leur clan. De même pour vivre leur spiritualité, ils doivent parfois dormir orientés dans une certaine direction. Autre problème : on ne peut pas mélanger les membres de clans qui ne parlent pas la même langue.” .../...»





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire