2014/10/02

Comment introduire un petit peu de «nature» en milieu carcéral?




Comment introduire un petit peu de «nature» en milieu carcéral?



Vigie Nature
Lisa Garnier

FRANCE

«En France, deux prisons font office de précurseurs : celle de Strasbourg et celle de Fleury-Merogis. La première a bâti une stratégie de médiation animale pour apaiser et participer à la reconstruction des détenus. Les volontaires veillent sur un animal (gerbille, furet, lapin...) ayant connu un épisode de violence ou d'abandon. Quant à Fleury-Merogis, certains prisonniers ont bénéficié d'équithérapie. Des actions qui peuvent apaiser et sensibiliser une population souvent peu attachée à la nature. .../... »





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire