2014/02/28

«La Chine industrialisera la désalinisation de glace de mer»




«La Chine industrialisera la désalinisation de glace de mer»
Green et Vert (París. Francia)




Aunque con buena dosis de escepticismo por los costes en tiempo y financiación, este artículo da noticia de la larga lista de beneficios de la desalinización del hielo que China emprendió en 1996, gracias a las investigaciones del profesor de la Universidad de Pekín Shi Peijun. El agua obtenida de la desalinización del hielo marino se destina a generar energía para la industria, riego agrícola y agua potable para las provincias del norte aquejadas de escasez constante.












2014/02/27

«Transition énergétique à la chinoise : le nouveau plan quinquennal énergétique»




Sylvie Cornot-Gandolphe
«Transition énergétique à la chinoise : le nouveau plan quinquennal énergétique»
Ifri - Institut français des relations internationales (París. Francia)



En este estudio se da la bienvenida a la tardía publicación del plan quincenal energético chino que incide en el control del consumo y de las emisiones de CO2 y —lo que aquí se considera su mejor logro— facilita los acuerdos entre el gobierno central y los gobiernos regionales.












2014/02/26

«La balance du carbone incorporé aux commerces bilatéraux entre la France et la Chine : Transferts de responsabilité ou nouvelles créations?»




Jie He, Johan Jacquemin
«La balance du carbone incorporé aux commerces bilatéraux entre la France et la Chine : Transferts de responsabilité ou nouvelles créations?»
Ferdi, document de travail P84, janvier 2014 (Clermont-Ferrand. France)



El artículo aborda el comercio de emisiones de carbono entre China y Francia, donde el aspecto positivo son las importaciones de Francia que permiten disminuir el CO2 en el país asiático. Estas importaciones no son las más ventajosas en el aspecto económico y los autores constatan que la economía mundial no valora en el mismo nivel los beneficios medioambientales. Esto incluye a China, un país donde es muy débil hoy en día la regulación de la sostenibilidad.












2014/02/25

«La politique d’innovation chinoise face au défi de la transition énergétique. Le cas des industries photovoltaïque et éolienne»




Zeting Liu
«La politique d’innovation chinoise face au défi de la transition énergétique. Le cas des industries photovoltaïque et éolienne»
Cahiers du LAB-RII. Documents de Travail, N°271, Septembre 2013 (Dunkerque. Francia)



China es hoy la segunda potencia económica mundial y primer consumidor de materias primas, así como también primer emisor de CO2, describe este artículo en su punto de partida para pasar a mostrar las fortalezas y las debilidades de la transición verde que se está haciendo en este país. El autor es optimista y considera que se está gestando una convergencia de las políticas industrial, energética y de innovación para dar lugar a una política de la transición sostenible en China.












2014/02/24

Collection d’articles sur innovation du 18 au 21 février




Biodesign

Marija Bojovic, «Behind “Hy-Fi”: The Organic, Compostable Tower That Won MoMA PS1′s Young Architects Program 2014»

Jyoti Pande Lavakare, «How Stanford-India Biodesign's programme is revolutionizing medical device innovation»

Jason Torchinsky, «What The Hell Is That Ugly RV Thing At The Olympics?»

Claire O'Connell, «Bioinnovate puts the user at the centre of med-tech innovation»



Estigmergia de robots Termes Harvard

Josep Corbella, «Robots que no obedecen a nadie cooperan entre ellos»

Alejandro Serrano, «Harvard inventa un equipo autónomo de construcción robótico»

La Nación, «Las termitas inspiran a los robots del futuro»

Matías Benítez, «Robots “termitas” construyen castillos de forma autónoma»



Invention

Dominique Vian, «Innovation : attention à ne pas confondre avec “invention”»

Léonce Gamaï, «Beaune : créativité et innovation explosive à l’initiative d’Hervé Voirin»

Arnaud Lefebvre, «8 petits malheurs qui sont entrés dans l'histoire comme de brillantes inventions»

Thérèse Bouveret, «Inventive cultive les idées innovantes de la foule»



Produtividade

Antônio Teodoro, «Produtividade em baixa? Educação!»

Portogente, «Federação das Indústrias do Estado de Santa Catarina (FIESC) inaugura institutos de Inovação e Tecnologia do Senai em Santa Caterina»

Anna Carolina Ro, «Ouça música e aumente sua produtividade»

Marco Prates, «Baixa produtividade do Brasil não é culpa da educação»



Sustentabilidade

Fátima Missionária, «Culturgest acolhe debate sobre cidades sustentáveis»

LOCAL.PT, «RNAE promove roadshow sobre Eficiência Energética e Sustentabilidade Ambiental no Setor Empresarial»

iOnline, «Rock In Rio Lisboa é o primeiro festival em Portugal com sustentabilidade certificada»

LOCAL.PT, «Famalicão quer integrar Rede de Cidades Inteligentes»





2014/02/21

«Inventive cultive les idées innovantes de la foule»




Thérèse Bouveret
«Inventive cultive les idées innovantes de la foule»
L'Usine Digitale (Antony (París). Francia)




Los labs hoy en día recuerdan al momento de irrupción del vanguardismo, cuando había que rebelarse contra las reglas. Ahora, en nuestro siglo XXI, se trata de dar rienda suelta a la creatividad y, como entonces, no hay vetos a los seres anónimos ni a su equivalente empresarial, la empresa muy pequeña. La fuerza de la innovación llega con la innovación abierta, el design thinking y plataformas como de la que habla este artículo, promovida por una start-up de 11 personas, llamada Inventive, que atrajo a 700 inscritos y descubre a inventores como el que puedes escuchar en el vídeo arriba.












2014/02/19

«Beaune : créativité et innovation explosive à l’initiative d’Hervé Voirin»




Léonce Gamaï
«Beaune : créativité et innovation explosive
à l’initiative d’Hervé Voirin»

Le Bien Public (Dijon. Francia)



Un ejercicio de creatividad e inventiva compartidas sobre el escenario, con papel o ladrillos como instrumentos musicales y efectos especiales con cofetti y chorros de agua, niños, adultos y hasta una mascota, son parte del montaje de Badaboum , pensado para la iniciación de los niños al espectáculo, detalla este artículo. La inventiva se sostiene a lo largo de 15 gags en los 45 minutos de esta creación de teatro musical. ¿El despliegue de inventiva de este espectáculo equivale a la innovación de ser una pieza única con sello propio?












2014/02/18

«Innovation : attention à ne pas confondre avec “invention”»




Dominique Vian
«Innovation : attention à ne pas confondre avec “invention”»
Les Echos (París. Francia)



Un artículo desde la óptica de un profesor de una escuela de negocios sobre esta dicotomía invención/innovación, que está llegando a convertirse en uno de los tópicos de la materia. El autor pone de relieve como factor diferenciador la implicación del innovador en la totalidad de la realidad que innova, tanto con los agentes, incluidas las personas, como con la realidad material e inmaterial.












2014/02/17

Collection d’articles sur innovation du 11 au 14 février




Alianza del Pacífico

Semana, «Las promesas de la VIII Cumbre del Pacífico»

América Economía, «Mercosur busca acelerar su integración con Alianza del Pacífico»

Andina (Agencia Peruana de Noticias), «Alianza del Pacífico es instrumento de inclusión social»

ICN Diario, «Santos: “La Alianza del Pacífico encendió el motor del desarrollo y la prosperidad en América Latina”»



Food Security

Munu Martin Luther, «Innovation can solve food security problems»

Zawya, «“Food security an immediate priority for GCC” says UAE Minister Of Water & Environment»

Pranjal Sharma, «Feeding Food Security»

EurActiv, «Milan's 2015 World Expo aims to spur food security debate»



Indústria

EBC (Empresa Brasil de Comunicação), «Indústria: bate-papo debate os rumos da inovação no Brasil»

Novo Jornal, «Angola e Brasil vão assinar acordo de cooperação industrial»

Átila Varela, «Federação das Indústrias do Estado do Ceará (Fiec) elencou 42 competências para o desenvolvimento de projetos de inovação tecnológica»

Marcelo Roma, «Pesquisas finalizadas no Parque Tecnológico de Sorocaba rendem as primeiras patentes»



PME e mercado digital

Jornal Diario, «Criação do Programa PME Digital, incluído na Agenda Digital e Tecnológica dos Açores»

Programa Operacional Temático Factores de Competitividade (COMPETE), «Horizonte 2020 explicado às PME»

PME Digital, «A Internet é hoje parte integrante das nossas vidas»

Ana Margarida Pinheiro, «QREN: Quanto vale e como receber»



Secteur Public

Philippe Parmantier, «“Re/acteur public” un projet pour “booster” l'innovation territoriale»

Léonce Gamaï, «“Agenda 2063” : Le rêve de Dlamini Zuma pour l’Afrique dans cinquante ans»

Hakim Bahechar, «IBM inaugure un nouveau centre d’innovation au Maroc»

IIAS Knowledge Portal on Public Administration, «Innovation in the Public Sector – Interview of Mrs Françoise Waintrop»





2014/02/14

«Innovation in the Public Sector – Interview of Mrs Françoise Waintrop»




«Innovation in the Public Sector – Interview of
Mrs Françoise Waintrop»

IIAS Knowledge Portal on Public Administration (Bruselas. Bélgica)



Adaptar las acciones públicas a las expectativas de los ciudadanos y la realidad social es la misión principal de innovación que, en el marco de la reforma del Estado, está acometiendo la Secretaría General de Modernización de la Acción Pública. Este artículo ofrece una entrevista con una de las funcionarias que protagonizan la actividad de esta Secretaría.












2014/02/13

«IBM inaugure un nouveau centre d’innovation au Maroc»




Hakim Bahechar
«IBM inaugure un nouveau centre d’innovation au Maroc»
Aujourdhui le Maroc (Casablanca. Marruecos)



IBM acaba de establecerse en el Parque Casanearshore, el mayor en Marruecos de empresas servicios offshoring al sector terciario. Los que IBM se propone prestar se focalizan, según expone este artículo, en los intereses principales de las IT en este momento en todo el mundo: Big Data, Cloud y Business Analytics. Los mercados que le interesan son, en primer lugar, el sector público y por detrás la banca, el financiero, las telecomunicaciones, el comercio, la salud y el transporte.












2014/02/12

«“Agenda 2063” : Le rêve de Dlamini Zuma pour l’Afrique dans cinquante ans»




Léonce Gamaï
«“Agenda 2063” : Le rêve de Dlamini Zuma pour l’Afrique
dans cinquante ans»

La Nouvelle Tribune (Porto Novo. Benin)



La Unión de los Estados Africanos es muy joven, cumplirá su primer siglo en 2063. Su actual presidenta Nkosazana Dlamini Zuma escribe un correo electrónico situándose en una futura realidad en la que se ha logrado la unión de los Estados de África. Por el contenido de este e-mail, Nkosazana Dlamini Zuma es definida en el artículo como afrooptimista convencida.












2014/02/11

«“Re/acteur public” un projet pour “booster” l'innovation territoriale»




Philippe Parmantier
«“Re/acteur public” un projet pour “booster”
l’innovation territoriale»

Localtis (París. Francia)



Re/acteur Public es un proyecto de vanguardia para la innovación del sector público. Liderado por 27ª Región de Francia, laboratorio de transformación pública de las regiones del país, se desarrollará a escala territorial y nacional. El artículo, publicado en el medio oficial de las asociaciones territoriales y sus socios, describe el proyecto haciendo énfasis en su carácter vanguardista, sustentado por tendencias como la innovación frugal, los métodos etnográficos, el prototipado rápido o la coproducción con los usuarios.












2014/02/10

Collection d’articles sur innovation du 4 au 7 février




Ana Brasil com Joana Bourgard, «Leitão à Bairrada pelo chef Ricardo Costa. O chef do The Yeatman executa a sua interpretação de um dos mais famosos pratos portugueses»


Camilo Rocha, «Evernote quer manter espírito de startup»


Correio do Estado, «Fim da neutralidade da internet põe em risco a inovação»


Expresso, «Três estadistas africanos avisam que inovação no continente só chegará com democracia total»


Globalquality Consulting, «El turismo bate records, ¿y la innovación turística?»


ICom - Instituto Comunitário Grande Florianópolis, «Gerente executivo do ICom (Instituto Comunitário Grande Florianópolis) fala sobre gestão de ONGs, apoio a investidores sociais e inovação social»


Isabelle Hennebelle, «Rebondir avec l’innovation frugale»


João Varella, «Transparência Já»


Julián Domínguez Rivera, «Prioridad a la innovación»


Mike Masnick, «Innovation Asymmetry: Why The Copyright Industry Always Freaks Out About New Technologies»


Notícias ao Minuto, «Primeiro-Ministro Cabo Verde propõe cimeira africana sobre inovação»


OECD, «National Intellectual Property Systems, Innovation and Economic Development with perspectives on Colombia and Indonesia»


Paco Corma, «Innovación basada en nuevos conocimientos»


Rosemary L. Ripley, «Innovate like a startup: what big brands can learn from small companies. Lessons from the beer and soda industries on why the survival of big brands depends on innovation»


Rural Agri-Innovation Network (RAIN), «The Rural Agri-Innovation Network (RAIN) today announced the upcoming RAIN Symposium February 7th & 8th in Bruce Mines, Ontario»


Ruth Simón Fermosell, «Nuevo centro de innovación en el Caribe para promover los negocios verdes y las energías renovables»


Sandra Cunha, «Afinal para que queremos a Ciência?»


Solène Méric, «L’innovation en viticulture: le triple défi de la compétitivité économique, environnementale et qualitative»


Up Conferences, «Navi Radjou: “Convertir l’adversité en opportunité et faire mieux avec moins de ressources”»


VotreArgent, «Estée Lauder: un nouveau directeur de l’innovation»






2014/02/07

«Estée Lauder: un nouveau directeur de l’innovation»




Las noticias de la vida de las grandes empresas atraen especialmente porque las hélices de sus motores agitan sobremanera las aguas en las que navegan todos, grandes y pequeños. Un golpe de timón puede desencadenar un efecto mariposa o un naufragio inmediato sin intermediación del efecto mariposa.




«Estée Lauder: un nouveau directeur de l’innovation»

«The Estée Lauder Companies annonce la nomination de Guillaume Jesel au poste nouvellement créé de Vice-président directeur/Directeur général de l’innovation d’entreprise monde. M. Jesel passera de ses fonctions actuelles de Vice-président directeur du marketing monde et Amérique du Nord pour M•A•C Cosmetics à son nouveau poste à partir du 31 mars 2014. À son poste, M. Jesel rendra compte à Carl Haney, Vice-président exécutif de la recherche et développement monde, de l’innovation de produits d’entreprise et du développement d’emballages pour The Estée Lauder Companies.

»M. Jesel dirigera l’innovation d’entreprise monde, notamment les technologies d’entreprise, l’innovation externe et le pipeline et portefeuille d’innovation à long terme de la société. Au cours de sa transition, il travaillera en étroite collaboration avec Daria Myers, Vice-présidente directrice de l’innovation et de la durabilité d’entreprise monde. Mme Myers continuera de remplir ses fonctions de conseillère auprès de M. Jesel et de M. Haney.»



VotreArgent







2014/02/06

«L’innovation en viticulture: le triple défi de la compétitivité économique, environnementale et qualitative»




Un triple desafío de competitividad en la hora innovar para la viticultura francesa: económico, medioambiental y de calidad. El artículo resume la tercera edición de los Encuentros Vitivinícolas de Aquitania.




«L’innovation en viticulture: le triple défi de la compétitivité économique, environnementale et qualitative»

«Ce 4 février, les partenaires du Vinopole Bordeaux-Aquitaine ont organisé à Bordeaux-Lac, devant une assemblée bien remplie, la 3ème édition des Rencontres viticoles d'Aquitaine. Améliorer la compétitivité de la filière viticole par l’innovation, en testant et validant de nouveaux process, technologies ou méthodes, voilà la raison d’être du Vinopôle Bordeaux-Aquitaine. Mais son ambition concrète est bien aussi de diffuser ses “découvertes” aux professionnels de la vigne et du vin. En effet, face aux mutations importantes et rapides dans lesquelles ils évoluent (attentes sociétales, climat, contexte économique), ils sont très intéressés à connaître ces innovations afin de s’adapter au mieux, sans pour autant y perdre leur compétitivité économique. Un intérêt qui explique sans aucun doute, le succès renouvelé de la 3ème édition des Rencontres viticoles d’Aquitaine.

»Et de la vigne au chai, la vingtaine d’intervenants qui se sont succédé ce mardi ont dressé les grandes lignes d’expérimentations en cours, à venir ou pour certaines, d’ores et déjà quasiment transférables.

»Dans une première table ronde, intitulée “Produire autrement: concilier compétitivité et respect de l’environnement”, les participants ont ainsi pu constater les avancées en matière de gestion durable des sols, grâce à la mise au point presque achevée d’un outil d’aide à la décision, permettant d’adapter au mieux les itinéraires techniques de gestion du sol à la trajectoire climatique du millésime et aux objectifs de production. Autre sujet de cette table ronde, la présentation du réseau collaboratif RésAqVitiBio et de ses expérimentations et observations sur l’utilisation d’argile kaolinite calcinée pour lutter contre la cicadelle des grillures sur les exploitations en Bio.

»Egalement au programme de la matinée, la présentation d’Ecoviti, qui vient décliner le plan Ecophyto dans des démarches systémiques plus globales, et dont les premiers résultats semblent constater la possible réduction significative des intrants tout en alliant performance environnementale et rentabilité économique.

»Enfin, une dernière intervention s’est focalisée sur la présentation des évolutions techniques réalisées sur les pulvérisateurs permettant, grâce à l’installation de panneaux récupérateurs, des économies d’intrants et donc des réductions de coûts, mais aussi une bien moindre dispersion des engrais dans l’air (entre 2 à 8% de répartition dans l’air pour le pulvérisateur confiné au lieux d’un taux estimé entre 24 et 32% pour des pulvérisateurs non confinés) et dans le sol (entre 4 à 11% contre 33 à 35%).


»Maladies du bois: aucune solution satisfaisante

»Une seconde table ronde, s’est ensuite attaquée à la délicate question des maladies du bois. Une question prioritaire pour les viticulteurs puisque c’est environ 12 à 13% du vignoble français qui est atteint par des champignons qui causent une modification de la qualité des vins et à plus ou moins long terme, la mort du cep concerné. C’est donc bien de la pérennité des exploitations dont il est question. Et là encore, il s’agit de trouver des solutions efficaces, économiquement soutenables et conciliables avec le respect de l’environnement.

»Selon les intervenants, de nombreuses équipes travaillent sur le sujet en Aquitaine, en France mais aussi au niveau européen, et international. Mais pour l’heure, avouent-ils, aucune réponse satisfaisante, ne parvient à être trouvée. «D’autant que pour nombre de ces expérimentations, les résultats ne seront connus que dans 7, 8 ou 10 ans, au fil du rythme de la croissance des ceps et du développement des maladies», prévient Philippe Larignon, Chef de projet maladies du bois à l’IFV. Deux axes de travail sont pour l’heure privilégiés: l’action directement sur l’agent pathogène, et l’action sur la plante pour tenter de limiter les conséquences de ces maladies.

»Enfin, l’après-midi s’est consacrée plus précisément au travail au chai, évoquant divers aspects tenant à “l’optimisation des intrants oenologiques”. Là encore les problématiques croisées entre coûts de production, impact environnemental et qualité du produits sont apparues comme primordiales, les premiers intervenants insistant notamment sur la nécessaire évaluation des pratiques oenologiques pour une meilleure évolution possible, références expérimentales à l’appui, tant sur l’analyse sensorielle que sur l’évaluation économique et environnementale.


»*Le Vinopôle Bordeaux Aquitaine est issu d’un partenariat entre la Chambre d’agriculture de Gironde, l’Etablissement Public Local d’Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Bordeaux-Gironde (EPLEFPA) qui regroupe les lycées agricoles de Gironde, et l’Institut Français de la Vigne et du Vin.»



Aqui!, Solène Méric







2014/02/05

«Navi Radjou: “Convertir l’adversité en opportunité et faire mieux avec moins de ressources”»




Una sorpresa, probablemente, para personas, empresas y, en definitiva, para la parte de la sociedad o las sociedades que en nuestro planeta, ahora mismo, están lamentando la carestía y optando en su nombre por la parálisis.




«Navi Radjou: “Convertir l’adversité en opportunité et faire mieux avec moins de ressources”»

Up Conferences : Inspirer l’innovation sociale. Canal en YouTube








«La révolution Jugaad: rencontre avec Navi Radjou»

Up Conferences : Inspirer l’innovation sociale. Canal en YouTube






2014/02/04

«Rebondir avec l’innovation frugale»




El horizonte de esta innovación clarifica la idea y la realidad de una empresa como un todo en el que no cabe aislar ningún elemento, sean departamentos, personas, procesos, etc. Aún más, la propia empresa no puede aislarse de la sociedad.




«Rebondir avec l’innovation frugale»

«Métiers, formations, approches managériales... Les dirigeants et les cadres occidentaux doivent désormais intégrer cette nouvelle façon d’innover dans leur fonctionnement quotidien. Au point de remettre en cause leurs habitudes. Rencontre avec des pionniers.

»Un séparateur de jaunes d’oeufs, un support pour passer les verres à pied au lave-vaisselle en toute sécurité... Depuis un peu plus d’un an, Auchan a conclu un accord de commercialisation avec Quirky, une entreprise américaine qui développe des produits inventés par des consommateurs. Une simple innovation marketing? Pas seulement. Cette inversion du processus d’innovation n’est pas sans créer un choc culturel dans les équipes de R&D et de marketing dont c’était auparavant la chasse gardée. En aval, cela influe sur la conception même des jobs et les déroulements de carrière. Eclairage sur une évolution.

»A l’instar du distributeur, un nombre croissant d’entreprises s’approprient ces nouvelles stratégies qui appartiennent au champ de l’innovation frugale. “ Dans un contexte de pressions financières, concurrentielles et environnementales, cela leur permet d’innover plus vite, mieux et moins cher ”, synthétise Olivia Lisicki, spécialiste des questions de business inclusif.

»Ainsi, entre le moment où un internaute lambda dépose une idée sur la plate-forme Quirky et sa commercialisation dans les magasins Auchan, “il se déroule en moyenne cent vingt jours, contre dix-huit mois si l’on passe par le circuit d’innovation classique”, relève Eric Cassagne, directeur de la marque Auchan-France. A ce jour, 41 produits conçus et réalisés selon cette pratique sont vendus à Auchan. 40% des bénéfices qu’ils dégagent sont reversés à la communauté en fonction de son implication.



»Les procédures rigides et codifiées sont obsolètes

»“Sorte de métaconcept regroupant l’économie collaborative, circulaire et le mouvement des makers (1) et des fab labs (2), l’innovation frugale bouleverse de façon profonde les habitudes de travail et les postures managériales dans les entreprises”, analyse Navi Radjou, coauteur de L’Innovation Jugaad. Redevenons ingénieux ! (Diateino). S’ils veulent rester dans la course, ingénieurs, directeurs de l’innovation et pros du marketing doivent d’urgence évoluer.” Leur habitude de travailler dans le plus grand secret, selon des procédures rigides et codifiées, n’est plus adaptée au XXIe siècle, où règnent rareté, diversité, interconnexion, vitesse et mondialisation accélérée”, ajoute Navi Radjou.

»Pionnière de l’ingénierie frugale en Occident avec la Logan, en 2005 (la voiture bon marché, mais de qualité), Renault a vécu de plein fouet les changements managériaux induits par cette stratégie. “Jusque-là, nous étions dans une course au toujours plus. Les évolutions étaient incrémentales, c’est-à-dire que l’on partait de l’existant et que l’on ajoutait de l’espace, des accessoires. Pour créer la Logan, nos ingénieurs sont partis d’une feuille blanche!” rappelle Jean-Marc Deroche, directeur adjoint du programme Entry (Dacia, Logan, Sandero, Duster, Lodgy, Dokker...).

»“Pour nos collaborateurs, ajoute-t-il, le plus dur, dans cette rupture, a été de renoncer à leurs a priori et à leurs habitudes et de cultiver la capacité à se remettre en cause. Pas facile, pour un ingénieur qui a dans le sang le souci de créer la plus belle pièce possible. Dans cette nouvelle donne, il s’agit surtout de proposer la pièce au plus juste prix... en accord avec la réglementation, bien sûr.”

»A la différence du low cost, centré sur les seuls aspects financiers, techniques et matériels, “l’innovation frugale intègre les paramètres sociétaux au coeur des projets, plutôt que de les laisser en marge”, rappelle Olivia Lisicki. Il s’agit donc d’innover à partir des besoins du consommateur, et pas l’inverse. Loin d’être un concept vaguement philanthropique, cette démarche apparaît comme la seule façon de s’adresser de façon intelligente aux marchés émergents dans les pays du Sud comme du Nord.

»“Pour vendre du ciment dans les bidonvilles de Bombay, nous avons demandé à nos équipes de passer du temps à observer les habitudes et les besoins des habitants afin de leur proposer des solutions sur mesure permettant de construire des logements décents et durables, se souvient Gérard Kuperfarb, directeur général adjoint innovation de Lafarge. Cela a été un vrai changement de mentalité, car les cadres qui sont chargés de ces marchés sont traditionnellement rompus à concevoir d’abord des produits et ensuite à faire du push commercial.”

»De même, les équipes d’ingénieurs, les designers et les spécialistes du marketing ont aussi dû apprendre à travailler avec des parties prenantes plus disparates que d’habitude, comme des entrepreneurs sociaux et des associations caritatives, voire, comme aux Philippines, avec des fonds de microfinance. Cette approche en “cocréation” est nouvelle.

»Sur le terrain, chacun arrive aux réunions avec sa vision du monde, son rapport à la notion de profit, sa conception de la réglementation... “Nos équipes ont dû faire preuve de souplesse”, poursuit Gérard Kuperfarb. Par exemple, pour réhabiliter des logements dans les bidonvilles de Bombay, “tout est différent, et, si elles avaient raisonné de façon habituelle, rien ne serait sorti de terre. En raison de l’étroitesse et de l’encombrement des ruelles, il était impossible de livrer du béton frais en toupie. Du coup, nous avons mis en place du béton à prise retardée, produit dans des microcentrales à l’entrée des bidonvilles et livré dans des sacs transportés sur des petits camions à plateau”.



»A Nice, un master de design durable fait recette

»A l’heure de l’innovation frugale, si des métiers sont poussés à évoluer, d’autres connaissent une profonde hybridation. Ainsi voit-on émerger le designer en innovation durable. Nicolas Buttin, “designer systémique , fervent adepte de l’upcycling (3), et Brieuc Saffré, consultant en “marketing utile”, ont cofondé l’agence de design Wiithaa, spécialisée dans la valorisation de déchets industriels et l’organisation d’événements sans déchets. Ils ferraillent pour “répandre l’économie circulaire dans les organisations”.



»L’énergie des serveurs pour faire tourner les radiateurs

»De même, des filières de formation pointues s’organisent. Une école de haut vol vient d’ouvrir ses portes à Nice à la rentrée 2013: la Sustainable Design School (SDS) ou Ecole de l’innovation et du design durable au service de l’homme. 25 étudiants de tous les horizons y préparent un master européen en cinq ans. “Notre idée est de mettre en relation une nouvelle génération d’étudiants créatifs et concernés par le monde avec des entreprises et des industries en recherche des nouveaux acteurs du design et de l’innovation durable”, raconte son directeur, Maurille Larivière.

»Celui qui a déjà cofondé la réputée école de design Strate Collège et qui enseigne à Polytechnique n’a rien d’un doux rêveur utopiste, pas plus que ses deux associés: Patrice Le Quément, ex-directeur du design pour des grands groupes automobiles, et Marc Van Peteghem, architecte naval, qui a notamment dessiné le trimaran BMW Oracle, vainqueur de la Coupe de l’America.

»Finalement, l’innovation frugale, “c’est une posture d’optimisme, lance Navi Radjou. A chaque problème, cela consiste à se dire qu’il existe une solution. C’est convertir l’adversité en opportunité.” Des optimistes convaincus réinventent même leur propre job sur cette idée, à l’instar de Paul Benoît, fondateur de Qarnot Computing. Lorsqu’il travaillait dans une grande banque utilisant l’un des plus importants data centers de France, il constatait chaque jour le gaspillage d’énergie nécessaire pour rafraîchir les locaux surchauffés par les ordinateurs en pleins calculs, “alors qu’ailleurs des êtres humains n’arrivent pas à se chauffer, faute d’argent”.

»Plutôt que de se lamenter et de se dire que le monde est mal fait, cet X-Télécom conçoit des radiateurs fonctionnant avec l’énergie produite par le calcul informatique. Lancée en 2010, sa société compte six associés et vient de commencer la commercialisation.



»La nécessité d’un “leader éclairé” pour l’entreprise

»Spécialiste reconnu de l’innovation frugale, Navi Radjou, également coauteur de From Smart to Wise. Acting and Leading with Wisdom (Jossey-Bass), va même plus loin en évoquant la nécessité pour l’entreprise de demain d’être emmenée par un “ leader éclairé ”, porté dans ses actes par une “ noble cause ” qui le dépasse et le guide dans ses actions. Pour faire mieux avec moins - l’essence de l’innovation frugale -, les chefs d’entreprise doivent adopter une perspective holistique et créer de la valeur pour tous les acteurs de l’écosystème. Le management interne et la gestion des carrières devront s’adapter.



»(1) Particuliers utilisant les outils numériques pour créer de nouveaux produits et prototypes.

»(2) Atelier numérique ouvert à tous permettant de fabriquer et de réparer tout type d’objet à l’aide d’outils pilotés par ordinateur: imprimantes 3D, logiciels...

»(3) Consiste à se passer de la notion de déchets avec de nouveaux processus de valorisation grâce au design.»



L’Express, Isabelle Hennebelle







Collection d’articles sur innovation du 28 au 31 janvier



Charles Bezerra, «Cultura e inovação»


Diário Digital, «Arquiteto britânico Kenneth Frampton vai dar conferências no Porto e em Lisboa»


DirectInfo, «Tunisie – L’Artisanat à Kebili: Problème de commercialisation et manque d’innovation»


EcoPlus TV, «L’innovation sociale au coeur des élections municipales, rencontre avec NKM à La Ruche»


El País, «CPA Innovation convocó a expertos para disertar sobre creatividad»


Eugene Ivanov, «What Dancing Can Teach Us about Innovation»


Gabriela Stripoli, «Líderes de tecnologia pensam inovação de maneira errada, aponta fundador do Twitter. Jack Dorsey critica o uso desmedido dos termos “tecnologia” e “inovação” e dispara que líderes de tecnologia tendem a focar em detalhes, esquecendo-se do macro do negócio»


Globe Small Business, from The Globe and Mail, «Book Excerpt. Shifting your focus to the 'less fun' side of innovation. From Beyond the Idea: How to Execute Innovation in Any Organization by Vijay Govindarajan and Chris Trimble»


Jocelyn Atkinson and Michael Graber, «The Role of Play in Innovation»


Josemil Arruda, «Com proposta de inovação, Showtec 2014 recebe 13 mil pessoas em três dias»


La Voix du Nord, «Un dispositif unique en France: des apprentis recherche pour favoriser l’innovation dans les PME»


LOCAL.PT, «Jornadas Internacionais Online de Educação, Tecnologia e Inovação»


Lourdes Zambrano, «Desairan innovacion empresas de América Latina»


Luis Carlos Valdés de León, «Falta cultura de la innovación en empresarios. En La Laguna no es conceptualizada como una forma de recibir apoyos, ya que la consideran una necesidad que tienen que resolver, cuando instancias federales como ProMéxico y Conacyt, otorgan recursos»


Noticias ao minuto, «Portugueses participam em criação de janela inteligente»


Paula Urien, «Una jornada para instalar la cultura de la innovación. El Banco Galicia implementó un proceso para generar ideas con sus empleados»


Rafael Romer, «Enterprise Precinct and Innovation Campus (EPIC), o hub de inovação que surgiu após um terremoto»


Sid Peimer, «How innovation nearly killed LEGO»


VOA Português, «Cabo Verde acolhe 1.ª Cimeira sobre a Inovação em África»


Yann Gourvennec, «10 Mythes De L’innovation Mis En Pièces Par Scott Berkun»