2013/10/17

«L’innovation au cœur du prochain salon de l’agriculture Agribex: “Touch your dream”»



«La 68ème édition du salon de l’agriculture et des espaces verts Agribex, qui se tiendra du 3 au 8 décembre au Brussels Expo à Bruxelles, mettra l’accent sur l’innovation avec son thème “Touch your dream”, indiquent jeudi ses organisateurs. Le salon sera plus vaste que l’année dernière, avec environ 60.000 m2 d’exposition.

»“Avec ce thème, nous voulons indiquer qu’Agribex donne la possibilité aux visiteurs professionnels de se familiariser avec les nouveautés et donc de leur donner un aperçu de l’avenir de leur entreprise”, indique le coordinateur du salon Alain Vander Cruys.

»Agribex mettra également à l’honneur l’Euregio Meuse-Rhin, un partenariat de coopération transfrontalier entre la région d’Aix-la-Chapelle en Allemagne, la province du Limbourg aux Pays-Bas, les provinces belges du Limbourg et de Liège ainsi que la Communauté germanophone de Belgique.

»Agribex a en outre convoqué un parlement des jeunes, estimant que la jeunesse actuelle constitue les consommateurs de demain et qu’elle a donc son mot à dire. Après une séance plénière le 4 décembre, ces jeunes remettront le 8 décembre un mémorandum au ministre flamand de l’Enseignement Pascal Smet (sp.a).

»Crelan, principal sponsor de l’événement, organisera également le symposium Entreprendre en Agriculture avec Bon Sens et en Connaissance de Cause le 6 décembre prochain.»



«Région à l’honneur Agribex 2013: Euregio Meuse-Rhin

»Euregio Meuse-Rhin: une région de pointe, non seulement dans le domaine de la technologie mais également de l’agriculture.

»La région hôte de cette année est l’Euregio Meuse-Rhin, un partenariat de coopération transfrontalier trinational entre la région d’Aix-la-Chapelle en Allemagne, la province du Limbourg aux Pays-Bas, les provinces belges du Limbourg et de Liège et la Communauté germanophone de Belgique.

»Le territoire de l’EMR est situé au cœur de l’Europe. Il s’étend sur environ 11 000 km2 et compte près de quatre millions d’habitants. Outre ses villes dynamiques dotées d’une riche histoire, la région dispose d’instituts de connaissance renommés, d’une bonne infrastructure, de paysages incomparables et de villages accueillants, un mélange de petites entreprises créatives et d’industries classiques. Innovation et sens de la tradition, technologie et artisanat, nature et tourisme vont ici de pair. L’EMR dispose de tous les atouts d’une région où il fait bon vivre, habiter, travailler et se détendre.

»L’attrayante diversité qui caractérise l’EMR au niveau administratif et culturel se manifeste également dans l’agriculture. L’EMR dispose de terres fertiles pour la fruiticulture et l’horticulture en serres, la culture et l’élevage, l’arboriculture et la sylviculture. Les régions largement connues telles que la Hesbaye, le Mergelland, le Pays de Herve, l’Eifel et les Ardennes offrent un terrain propice aux savoureux produits du terroir et aux précieuses matières premières, des fruits et du sirop en passant par les céréales, la viande et le bois jusqu’au lait et fromage. Le secteur de l’agriculture, environ 11 800 entreprises au total, génère aussi bien des emplois directs qu’indirects dans toute la région, notamment dans l’industrie alimentaire, le transport, le commerce, l’ingénierie mécanique , le tourisme,...

»Comme ailleurs en Europe, le ‘paysan’ est plus qu’un producteur, de plus en plus il est aussi aubergiste, architecte paysagiste, commerçant et technologue. En un mot, c’est un entrepreneur qui se doit de maitriser différents domaines : tourisme rural, gestion des paysages, produits du terroir mais aussi innovations en matière de produits et de processus de production.

»De même, les énergies durables constituent un sujet brulant. Le secteur agricole offre de nombreuses opportunités dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Tel est également le cas dans l’EMR. La biomasse, l’énergie solaire et éolienne deviennent lentement mais surement une image familière dans la région et contribuent à instaurer à un climat économique rafraîchissant dans le domaine agricole.

»Bien que l’EMR s’investisse plutôt dans des thèmes plus larges tels que l’économie, le marché de l’emploi, l’enseignement, et…, l’Euregio a, au cours des précédentes années, soutenu des projets transfrontaliers entre ses régions partenaires dans les domaines des produits du terroir, du tourisme rural et de la gestion des paysages, et ce dans le cadre du programme INTERREG EMR.

»Les régions partenaires de l’EMR interviennent en outre en matière de développement rural, d’éducation agricole et de recherche agraire. En plus de l’amélioration des techniques de culture et la réduction de l’utilisation de pesticides, elles se consacrent également au changement climatique et à l’énergie. L’attention y est notamment portée sur la recherche de nouvelles variétés, la réduction des émissions des gaz à effet de serre, la production matières premières végétales pour l’énergie et la chimie et l’optimisation de l’utilisation du sol (par ex. l’agriculture guidée par satellite).»







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire