2013/08/22

Marketwired : « Le gouvernement Harper investit dans l'innovation pour accroître la compétitivité du secteur canadien du boeuf »




« Les producteurs de bœuf canadiens profiteront d’investissements clés dans le domaine de la science et de l’innovation avec l’aide du gouvernement Harper. Le ministre de l’Agriculture Gerry Ritz et Blake Richards, député du compté de Wild Rose, ont annoncé aujourd’hui l’octroi de fonds à la Canadian Cattlemen’s Association (CCA) pour diriger une grappe de recherches constituée de spécialistes du secteur, de scientifiques et d’universités afin d’accroître la compétitivité du secteur canadien du bœuf.

» “ Les producteurs de bœuf canadiens produisent depuis longtemps des aliments de qualité supérieure qui font la joie des consommateurs des quatre coins du monde, a affirmé le ministre Ritz. Le gouvernement collabore avec l’industrie et le monde universitaire pour faire des efforts financiers stratégiques qui aideront le secteur à satisfaire la demande croissante de bœuf salubre de grande qualité sur le marché mondial et qui permettront au secteur de l’élevage du Canada de rester concurrentiel et viable à l’avenir. ”

» Cet investissement de 14 millions de dollars permettra de réunir des compétences scientifiques pour procéder à des recherches dans des domaines clés comme l’amélioration de la qualité du bœuf et de la salubrité des aliments; la santé et le bien-être des animaux, notamment la détection et la prévention des maladies animales; la production et l’efficacité des aliments du bétail; ainsi que la protection de l’environnement. La grappe de recherches aidera à réaliser les recherches que l’industrie a désignées parmi les plus prioritaires, à les faire exécuter par les meilleurs experts du pays pour améliorer la salubrité des aliments, la qualité du bœuf, la consommation des aliments du bétail et l’utilisation des fourrages.

» “ La recherche stimule l’amélioration de l’efficacité de la production qui permet aux producteurs d’obtenir plus de bœuf avec moins de ressources, a déclaré le président de la Canadian Cattlemen’s Association (CCA), Martin Unrau. Les objectifs des recherches de la grappe scientifique de l’industrie de l’élevage bovin, aux termes de Cultivons l’avenir 2, feront fond sur les succès de la première grappe et augmenteront davantage l’efficacité qui améliore la viabilité globale de l’industrie bovine du Canada. ”

» Cette grappe fait suite à un investissement antérieur de 8,7 M$ versé aux termes de Cultivons l’avenir à une grappe de recherches sur le bœuf dont le principal but était de réduire les coûts de production, d’augmenter l’efficacité des aliments pour animaux et de diminuer les répercussions des problèmes de santé animale. Les résultats préliminaires des recherches de la première grappe laissent croire que les producteurs de bovins peuvent réduire les coûts totaux des aliments de 27 à 45 p. 100 en recourant aux pâturages en andains de maïs ou de triticale durant les mois d’hiver, ce qui est considérable compte tenu du fait qu’une économie de 1 p. 100 des coûts totaux de l’alimentation en hiver permet au secteur d’économiser 6 millions de dollars par année.

» L’industrie bovine canadienne est un moteur clé de notre économie et constitue la deuxième source de recettes agricoles dans le secteur de l’agriculture. En 2012, les producteurs canadiens ont exporté des bovins vivants et du bœuf d’une valeur marchande de plus de 2 milliards de dollars vers les marchés mondiaux et gagné plus de 6,5 milliards de dollars à la production.

» La grappe est soutenue par le programme Agri-innovation, une initiative de cinq ans, au budget de 698 millions de dollars, dont le rôle est de servir de catalyseur de l’innovation en appuyant les activités de recherche, de développement, de commercialisation et d’adoption relatives aux produits, technologies et services innovateurs. D’après ses modalités, cet investissement est subordonné à la signature d’accords de contribution et de collaboration.

» Le nouveau cadre stratégique Cultivons l’avenir 2, entré en vigueur le 1er avril 2013, continuera à stimuler l’innovation et la croissance à long terme au Canada. En plus d’un généreux ensemble de programmes de gestion des risques de l’entreprise, les gouvernements ont convenu d’investir plus de 3 milliards de dollars sur cinq ans dans les domaines de l’innovation, de la compétitivité et du développement des marchés.

» Pour plus de renseignements sur l’accord Cultivons l’avenir 2 et le programme Agri innovation, consultez le site www.agr.gc.ca/cultivonslavenir2 »



Market Wired. Agriculture et Agroalimentaire Canada

Image de Radio-Canada











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire